COMMUNIQUE LA FEPS INTERPELLE G. DARMANIN SUR LES CONTRÔLES URSSAF

La Fédération des entreprises de portage salarial (FEPS) a récemment dénoncé l’avalanche de contrôles administratifs et fiscaux, URSSAF en tête, auxquels la plupart des entreprises de portage salarial sont confrontées.

Assumant pleinement son rôle de syndicat professionnel et de défense des intérêts de l’ensemble des entreprises du secteur, peu importe leur taille, leur localisation ou leurs domaines de spécialités, la FEPS a directement interpellé le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui a affirmé se tenir prêt à « travailler à une sécurisation juridique de la profession ».

Dans cette perspective, la FEPS annonce la mise en place d’une « Coordination des entreprises de portage salarial », déjà composée de plusieurs dizaines d’entreprises et dont la première réunion se tiendra la semaine prochaine.

Christian PERSON, tête de liste aux Européennes 2019, est aussi le fondateur et PDG de la société UMALIS GROUP SA, membre de la FEPS

Christian PERSON déclarait avec un humour teinté d’amertume, qu’il avait réalisé 120 Millions d’Euros de Chiffre d’Affaire en 10 ans, en consolidant le CA de toutes ses sociétés. Mais, sur 10 ans, il a aussi « cumulé 30 ans de contrôle fiscal, et 30 ans de contrôle URSSAF et payé des centaines de milliers d’Euros en frais d’avocat  » (SIC) , pour défendre ses sociétés contre ces mêmes administrations.. C’est cette violence administrative qui, selon lui, a motivé son engagement politique.

Nous demandons à Monsieur Gérard DARMANIN de prendre en considération notre profession, de mettre en place un moratoire sur les contrôles en tous genres. En effet, les 700 entreprises de portage assure l’emploi de plus de 86 000 emploi équivalent temp plein, soit plus de 200 000 personnes annuellement. Une croissance soutenue de 20% par an depuis plus de 20 ans, laisse espérer une contribution massive du portage salarial à la création d’emploi et ainsi à la baisse du chômage en France.

Aussi, la FEPS lance un appel à toutes les organisations et entreprises du secteur, syndiquées ou non, à rejoindre le mouvement ainsi initié. Les travaux de cette Coordination doivent permettre de collaborer rapidement et efficacement avec les services de l’Etat en vue d’une meilleure compréhension du fonctionnement du portage salarial et de l’arrêt de cet harcèlement administratif.

Umalis Group SA est membre de la FEPS, Fédération Européenne du Portage salarial.

Site Internet :

FEPS : https://syndicatportagesalarial.fr/