Guinée – Didier Six : « Je ne vais pas me mettre à genoux pour qu’un joueur vienne »

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Didier Six se lâche. Si une rencontre a pu convaincre Ilaix Moriba, ce n’est pas le cas pour Bouna Sarr. Courtisé depuis plusieurs années par la Guinée, le latéral droit de l’Olympique de Marseille n’a jamais donné de réponse claire. Récemment nominé à la tête du Syli National, le technicien français a aussi tenté le coup sans trouver gain de cause. Une réticence qui commence par l’agacer.

Dans une interview accordée à nos confrères de Foot224 Six a évoqué ce sujet sans langue de bois. Et visiblement il n’a pas aimé les « caprices » de Bouna Sarr.

« Je lui ai donné un deadline de savoir est- ce que le Syli l’intéressait ? Moi je ne peux pas attendre par ce que je dois former quelqu’un. Je lui ai dit je veux que tu sois avec nous mais si tu dis non je respecterai ta décision. Ce n’est pas une question d’attentes, on vient ou on ne vient pas. Il faut savoir respecter le blason. Il y a de la qualité dans les joueurs du Syli. Je dois voir 50 à 60 joueurs, on va prendre des joueurs et continuer à les former, c’est à dire mettre des compétitions internationales dans la tête. Et puis on passera avec d’autres joueurs », a-t-il déclaré. 

« Je ne vais pas m’attarder. Je ne vais surtout pas me mettre à genoux pour qu’un joueur vienne. Je vais le voir, je lui dis j’ai envie que tu viennes. S’il me dit oui, c’est bien, on fait tout le nécessaire. S’il me dit non ou j’attends, je respecte aussi sa décision. Il y’a un choix qui a été fait de sa part et je ne veux pas être ambiguë. Chez moi, je mets sur la table tu viens ou tu ne viens pas. Et je ne donne pas une place de titulaire », a-t-il conclu.

Didier Six veut que Bouna Sarr soit décisif. Pour le moment, la dernière rencontre entre les deux hommes n’a pas encore porté son fruit et le joueur serait toujours en réflexion.


Articles récents