Afrique Stade non homologué du Zimbabwe : Le COSAFA a écrit à la CAF

Le Zimbabwe va-t-il finalement accueillir l’Algérie à domicile ? Tout porte à croire que la réponse sera positive. Et le COSAFA, l’Union des Fédérations de l’Afrique Australe, a déjà entamé des démarches dans ce sens.

 Le 29 mars prochain, l’équipe zimbabwéenne sera face aux Fennecs pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2021. Ce match cristallise beaucoup plus les attentions depuis que la CAF a décidé de ne pas homologuer le stade Barbourfields Stadium de Bulawayo. La cause, cet antre ne respecte pas les normes internationales.

Le COSAFA a réagit par la voie de son président Philip Chiyangwa (ancien président de la Fédération Zimbabwéenne). Selon ses dires rapportés par la presse locale, son échange avec le président de la CAF pourrait permettre aux Warriors de jouer finalement à domicile.

« En tant que président du COSAFA, notre mission est qu'[une telle interdiction] ne puisse se produire dans la région du COSAFA. Cela (…) revient à interférer avec les droits souverains de toutes les nations membres. En tant que patriote, je pense que j’aurais perdu si je n’avais pas fait un pas dans ce sens. Que diraient les autres dirigeants autour de moi au COSAFA si j’avais permis que cela se produise ? C’est ainsi que j’ai abordé cette question et j’ai commencé à parler au président de la CAF. Nous sommes déjà à un point où il est probablement certain à 80% [que le match se jouera à Barbourfields]. Le reste n’est que littérature », a-t-il dit.

La décision officielle de la CAF est attendue. Pour le moment, la rencontre des éliminatoires de la CAN 2021 entre le Zimbabwe et l’Algérie va se jouer dans un stade neutre.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com