Afrique Coronavirus : Pour Stéphane Mbia, il faut absolument respecter les consignes

Il y a un an, Stéphane Mbia jouait au Toulouse FC. Depuis, le milieu de terrain et défenseur a porté les couleurs de Wuhan, l’épicentre du coronavirus, avant d’être transféré au Shanghai Shenhua.

Dans un entretien avec beIN Sports le Camerounais a expliqué comment la Chine était parvenue à reprendre le contrôle sur l’épidémie du coronavirus. Le Lion Indomptable s’est exprimé sur les dernières semaines qu’il a passé à Wuhan.  

« C’était un break, la saison n’avait pas encore commencé. J’étais là-bas, avec certains joueurs, pour prendre certaines affaires pour aller en préparation. J’étais entre-deux, je devais signer dans un autre club. On l’a appris deux jours après que je sois arrivé. »

« C’est très très très sérieux »

L’international camerounais a très vite décidé de quitter la région : « Il ne fallait plus sortir de la maison. Il y a eu un signal, ça a été immédiat. Il y avait un virus très très dangereux qui courrait dans la ville. Les messages du gouvernement et des copropriétés étaient clairs. Il n’y avait pas encore de vols fermés, de trains annulés. Ça m’a permis moi de partir très très rapidement sur Shanghai. » Et de poursuivre : « Ça a pris une semaine pour analyser ce qu’il s’est passé, et après tout était fermé. Il n’y avait personne dans les rues. Il y avait certains magasins ouverts pour faire certains achats, pour se nourrir. Ça a été très très vite et été très contrôlé.»

La Chine a pris des mesures très fermes : « Chaque personne qui entre dans le territoire est mise en quarantaine. Il y a une personne qui est mise avec lui, du matin au soir, pour lui prendre la température, pour lui poser des questions, dans cette période-là. Et après ça, on le laisse partir chez lui, tranquillement. (…) C’est très très dangereux, je pense que les mesures prises par le gouvernement français sont les mêmes que celles du gouvernement chinois. Mais sauf qu’il faut absolument respecter les consignes données, c’est-à-dire resté à la maison, essayer d’utiliser des produits pour essayer de désinfecter… Il tue, c’est très très très sérieux. »

Stéphane Mbia a enfin donné des nouvelles de la situation chinoise. Le pays paraît avoir repris le contrôle de l’épidémie : « À Shanghai tout est clean. La majorité des cas sont guéris. La Chine a le contrôle total de l’épidémie. (…) Il y a eu trois mois de confinement et ces hôpitaux qui ont été construits en quelques jours. Les autres pays devraient faire la même chose. Je pense qu’il faut contrôler ça très très rapidement, parce que ça risque de partir dans tous les sens. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com