Afrique Anderlecht : Edo Kayembe et ses coéquipiers accepté de ne plus touché leur salaire

Face aux insistances de la direction d’Anderlecht, Edo Kayembe et ses coéquipiers ont finalement accepté de ne pas percevoir de salaire durant le mois d’avril.

Mis à part en Biélorussie, tous les championnats européens sont à l’arrêt compte tenu de la pandémie de coronavirus. N’enregistrant plus de rentrées financières, les clubs connaissent des difficultés économiques et c’est notamment le cas d’Anderlecht en Belgique.

Un accord a été trouvé entre la direction anderlechtoise et Edo Kayembe et ses coéquipiers. Alors que le Sporting va placer une grande partie de ses salariés en chômage économique à partir de mardi à la suite de la pandémie de coronavirus, les joueurs ont accepté de renoncer à leur salaire du mois d’avril pour aider le club à faire face aux difficultés financières. Et Vincent Kompany, détaille le Nieuwsblad, d’être le joueur qui a permis cet accord entre direction et joueurs. Le capitaine a, en effet, convaincu ses équipiers de faire l’impasse sur un mois de salaire, mais aussi sur leur assurance groupe.  

Lundi, les dirigeants mauves avaient expliqué l’importance de ce geste, tant la crise sanitaire mondiale risque de mettre à mal la situation financière du club : « La situation d’Anderlecht est très grave, comme dans de nombreuses entreprises en ce moment ». Et d’ajouter : « Si la situation devait durer trop longtemps, ce serait la faillite ».

Grâce à ce geste du Congolais Edo Kayembe et ses coéquipiers, le Sporting devrait économiser une somme de trois millions d’euros.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com