Afrique Al-Shabab Riyad : Grosse sanction financière pour Djamel Benlamri

Sale temps pour Djamel Benlamri. L’international algérien va être privé de 40% de son prochain salaire. Une sanction que son club, Al-Shabab Riyad, explique par son attitude déplacée.

En effet, il est reproché à Benlamri des déclarations sur son compte Instagram où il critique la direction de la formation saoudienne. Le défenseur des Fennecs d’Algérie a notamment déclaré avoir été poussé à changer d’agent afin que le club le vende à un meilleur prix. Une déclaration qui viserait son président, Khaled Al Baltane.

« Imaginez qu’il vous pousse à résilier votre contrat avec votre agent pour mieux vous vendre, imaginez qu’il vous oblige à dire ce qu’ils veulent où vous ne serez pas payés, imaginez qu’un joueur professionnel paye de son argent pour partir se soigner, et que durant la période où j’étais en train de me soigner, je prend une amende pour une absence. Je sais que tu veux me faire sortir comme tu veux mais sache que si je pars ça sera avec la tête haute et si je décide de rester c’est avec la même ambition »a écrit le joueur.

Une sortie qui lui vaut cette sanction financière.

Djamel Benlamri joue à Al-Shabab Riyad depuis 2016. Il a rejoint le club saoudien en provenance de l’ES Sétif. Depuis quelques temps, le courant ne passe plus entre l’Algérien et son club. Sans nul doute que le défenseur vit sa dernière saison avec Al-Shabab Riyad.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com