Foot Afrique L’émouvant hommage de Basile Boli à l’endroit de son mentor Pape Diouf

Les hommages se poursuivent pour Pape Diouf. L’ancien président de l’Olympique de Marseille est décédé la semaine dernière des causes du coronavirus.

Depuis cette annonce, les acteurs du football rendent hommage à l’ancien président de l’Olympique de Marseille. C’est le cas de Basile Boli, ancien défenseur du club phocéen, frappé par le décès de son mentor qui exprime sa tristesse tout en évoquant la grandeur de l’homme qui a représenté tout un continent.

Dans une “lettre à son ange gardien”, paru ce mardi dans le dernier numéro de France Football, Basile Boli évoque les souvenirs de ses très bonnes relations avec Pape Diouf, son agent mais surtout son ami : « Avec toi, je perds la bibliothèque de ma vie, car pour ce qui est du football des années 50 jusqu’à 2000, personne ne t’arrivait à la cheville, personne ne pouvait te coincer (…) Tu ne me parlais que des amis de Puskas, dont la photo ornait ton bureau, et de sa Hongrie de 1954. »

Et Basile Boli a dévoilé quelques anecdotes sur ses relations avec l’ex-président de l’OM. « Tu as vécu mes fiançailles, mon mariage ; ma grande fille, Bérengère, est née devant toi », raconte-t-il. « On est devenus tellement liés avec Abedi (Pelé), sa femme et leurs fils, Jordan et André (Ayew), qu’on allait les dimanches chez lui ou chez moi », confie-t-il, avant de regretter cette époque. « Que de bons souvenirs, Pape », avance Boli.