Foot Afrique La Fédération algérienne porte plainte contre son homologue tunisienne

La Fédération algérienne de football a déposé une plainte auprès de la FIFA contre son homologue tunisienne.

Selon la presse algérienne, le président de la Fédération algérienne de football, Zetchi Kheïreddine a saisi l’instance internationale pour introduire une réclamation au sujet du règlement promulgué par la Fédération tunisienne de football (FTF) qui sera probablement imitée par son homologue égyptienne de considérer les joueurs issus de la zone UNAF (Union nord-africaine de football) comme non étrangers.

Selon le patron du football algérien, cette nouvelle décision se contredit avec les règles fondamentales de l’instance dirigeante du football mondial. Après avoir bien observé et constaté le phénomène, la FAF, avec l’appui de quelques clubs professionnels algériens, est passée à l’attaque, en se basant, notamment sur l’article 4 des dispositions générales des statuts de la FIFA sur la discrimination.

Pis encore, la Fédération tunisienne n’a pris l’avis d’aucune autre association de la même zone pour mettre en place de dispositif qui profite à ses clubs, non seulement en affaiblissant le championnat algérien qui voit partir ses meilleurs éléments, mais également économiquement puisque ces mêmes joueurs sont revendus ailleurs avec une meilleure plus-value, à l’image d’un Belaïli ou Bounedjah auparavant. La Fédération algérienne de football compte aller au bout de cette affaire, en prenant même de nouvelles dispositions et des gardes fous pour limiter le départ.