Afrique Primes impayées des U20 Sénégalais 2017 : La Fédération n’en fait pas « une priorité »

John ATTISSO

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Maitre Augustin Senghor a été clair sur ce sujet. A l’heure actuelle, la Fédération Sénégalaise de Football, qu’il préside, n’a pas pour préoccupation de solder la prime des Lionceaux. Ces derniers finalistes malheureux à la CAN 2017 U20.

La deuxième partie des primes est toujours attendue par l’équipe et le staff technique. Ils sont fixés sur leur sort après la sortie du président de la FSF. Selon ses dires, la priorité de son institution est ailleurs.

« Je ne vais pas payer des primes déjà anciennes quand aujourd’hui l’actualité la plus poignante et la plus sérieuse, c’est l’organisation de nos championnats. Comment faire face à cette pandémie ? Quand nous aurons assez de moyens et qu’à tête reposée notre budget permet de gérer ça, nous le gérerons », a-t-il déclaré.

Avant qu’Augustin Senghor ne donne les raisons de ce retard dans les paiements : « Si les U20 de Joseph Koto n’ont pas touché toutes les primes qu’ils devaient recevoir, il faut reconnaître que dans l’histoire du football ils ont été les premiers à recevoir autant d’argent d’une fédération de football comme une équipe A. Je pense qu’en fin de campagne en moyenne, dirigeants et joueurs ont touché entre 20 et 40 millions FCFA. C’est énorme et c’est vrai que même si l’argent leur est dû. Il doit leur être payé, on ne peut pas en faire aujourd’hui une priorité. Je suis désolé de le dire comme ça… Il y en a même qui jouent maintenant dans de très grands clubs en Europe, ils jouent aussi en équipe nationale A et tout cela montre que le gain n’est pas en termes de prime ».

Pour rappel, le Sénégal U20 avec la génération Krépin Diatta a été défait lors de la finale de la CAN 2017 par la Zambie.


Articles récents