Afrique Gabon : FifPro Afrique vole au secours de footballeurs sans salaires

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Fidèle à ses objectifs de défense des droits des footballeurs professionnels, la FIFPro Afrique, le syndicat continental a saisi la Fegafoot pour s’enquérir de l’état des joueurs Gabonais.

« Il convient ici de vous rappeler que 70% des joueurs de première et seconde divisions n’ont pas reçu le moindre salaire depuis le début des championnats (25 janvier 2020). Ce chiffre s’élève même à 90%
lorsqu‘il s’agit de considérer les salaires partiellement payés. (Afin de vous fournir un panorama complet pour que vous mesuriez bien l’ampleur de la situation, nous vous joignons un tableau exhaustif club par club
« , lit-on dans le courrier signé du président Geremi Njitap.

Ce n’est pas la première fois que la FifPro Afrique interpelle la fédération gabonaise de football sur des problèmes du genre. La réponse de l’instance ne s’est pas faite attendre.

« La FEGAFOOT vous réitère, toutefois, son entière disponibilité à travailler de concert avec la FIFPRO pour l’amélioration des conditions de travail et du statut du joueur professionnel dans notre pays« , peut-on lire.

« Au demeurant, il serait bon qu’un ou deux hauts responsables de la FIFPRO Afrique puissent venir à Libreville afin de pouvoir échanger de vive voix et appréhender au mieux l’environnement fonctionnel du footballeur professionnel gabonais« , conlut la Fegafoot.


Articles récents