Afrique Gabon : l’Afrique scandalisée par l’état du stade d’Oyem

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Le Gabon a fait l’actualité ce week-end sur le continent. Sur les réseaux sociaux, des images du stade d’Oyem délabré, presque devenu une forêt scandalisent l’Afrique.

Ce n’est pas vraiment une nouveauté. Depuis plusieurs mois, des voix s’élevaient contre le manque de maintenance de ces infrastructures qui sont abrité la CAN 2017 au Gabon.

On peut voir l’aire de jeu recouverte de hautes herbes, donnant l’air d’un champ. Des sièges de spectateurs enlevés ou cassés. Pire un salon VIP de l’enceinte a été mis à feu au début du mois. Un acte pour lequel le ministre des Sports, Franck Nguema a promis une enquête.

Tout ceci sans évoquer l’état du stade de l’Amitié sino-gabonaise à Libreville. Depuis, l’Afrique s’inquiète encore plus. Surtout que la CAN se déroule désormais à 24 pays avec plus d’infrastructures exigées. Au Cameroun en 2021 par exemple il doit y avoir 6 stades minimum au lieu de 4 précédemment pour une CAN.


Articles récents