Afrique Algérie – Match arrangés : L’ES Sétif nie catégoriquement les faits

C’est le sujet qui est à la Une dans le monde du football algérien. L’ES Sétif par le truchement de son directeur général Halfaya est dans l’œil du cyclone depuis quelques jours. Il est accusé et sanctionné par la LFP pour avoir été à l’origine d’un arrangement de matchs. Le club Sétifien réplique déjà via un communiqué.

L’ES Sétif se défend. Au terme d’une réunion du conseil d’administration en présence d’Halfaya vendredi dernier, le club a sorti une missive. Dans laquelle, il rejette toute accusation d’arrangements de matchs.

« Halfaya a nié toutes les accusations à son encontre tout en insistant sur le fait que cet enregistrement est monté de toutes pièces pour nuire à sa personne et à l’équipe de l’ES Setif », peut-on lire dans le communiqué signé par Azzedine Arab, le président du conseil d’administration.

Cette affaire ne s’arrêtera pas là. Le directeur général compte porter plainte contre ces personnes qui ont fait cette manigance. Quant au conseil d’administration de l’ES Sétif, il va donc attendre la décision finale de la Fédération et de la LFP avant de prendre une quelconque décision.

Peut-être un feuilleton à plusieurs épisodes qui va tenir en haleine le monde du football algérien dans cette période de Coronavirus.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com