Afrique IAAF : Le procès de Lamine Diack prévu finalement le 8 juin

Initialement prévu le 3 juin, le procès de l’ancien patron de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF) Lamine Diack, de son fils Papa Massata et de quatre autres acteurs dans une retentissante affaire de corruption sur fond de dopage en Russie, débutera finalement le 8 juin, indiquent des sources judiciaires.

Ce procès, prévu pour se dérouler sur six jours (8, 10, 11, 15, 17 et 18 juin), se tiendra devant la 32e chambre correctionnelle du tribunal de Paris.

Seront appelés à la barre, l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, 86 ans, ainsi que son fils Papa Massata Diack. ancien “conseiller spécial” pour le marketing à l’IAAF, ce dernier n’a jamais comparu devant la justice française malgré la délivrance d’un mandat d’arrêt international. Il s’est réfugié à Dakar depuis l’arrestation de son père, en novembre 2015.

Habib Cissé, ancien conseiller de Lamine Diack, Gabriel Dollé, ancien responsable du service antidopage de l’IAAF, l’ancien président de la Fédération russe d’athlétisme, Valentin Balakhnichev, et l’ancien entraîneur national des courses de fond en Russie, Alexeï Melnikov, sont également convoqués. La justice les soupçonne d’avoir, à partir de 2011, participé à un système de corruption permettant à des athlètes russes dopés d’échapper, au moins pour un temps, à toute sanction disciplinaire contre des pots-de-vin.

Ouvert le 13 janvier dernier, le procès avait immédiatement été renvoyé pour des problèmes de procédure.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *