Foot Afrique CAN 2023 : La Côte d’Ivoire dévoile l’état d’avancement des stades

Le Coronavirus a arrêté les travaux de constructions des stades en Côte d’Ivoire, pays organisateur de la CAN 2023. Des renovations et la mise en place de nouvelles infrastructures sportives, les dirigeants ivoiriens sont très ambitieux.

Pour donc rassurer les pessimistes, l’Office National des Sports (ONS) par le truchement de sa directrice générale Mariame Koné Yoda a donné, stade par stade, l’évolution des chantiers. Et ceci lors d’une interview accordée au magazine Bonne Gouvernance Infos. A en croire la responsable de l’ONS, Ebimpé est à 98% de sa finition, Yamoussoukro (50%), Bouaké (50%), San Pedro (25%) et Korhogo (20%). Elle donne les raisons du retard des travaux dans les deux derniers antres.

« Le faible taux constaté à Korhogo et San Pedro s’explique par le fait que des ouvriers rentrés en Chine pour les fêtes de fin d’année y sont bloqués à cause de la pandémie à coronavirus. Concernant le stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan, le marché de réhabilitation est en cours d’attribution », a-t-elle fait savoir.

La CAN 2023, une aubaine pour la Côte d’Ivoire de moderniser ses infrastructures sportives : « Un vaste projet de réhabilitation et de construction de plus de 200 complexes sportifs de proximité sur toute l’étendue du territoire national pour le compte du Programme de Réhabilitation, d’Equipement et de Construction d’Infrastructures sportives (PRECIS SPECIAL) ».

La Côte d’Ivoire veut être prête à temps pour cette deuxième organisation de la CAN après celle de 1984.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com