Afrique Coupe du Monde 2010 : 10 ans après, que des regrets pour Siphiwe Tshabalala !

Siphiwe Tshabalala, de héros à zéro, c’est le résumé parfait de la carrière de l’attaquant sud-africain. Tout comme le joueur, l’Afrique du Sud a connu un parcours similaire. 10 ans après la première Coupe du Monde de l’histoire sur le continent africain, rien n’est à retenir du sport en général et du football local en particulier.

Le pays arc-en-ciel n’a pas capitalisé sur le beau mondial offert à la planète du football. Auréolé de la belle organisation du tournoi, le pays n’a pas connu un certain essor sur le plan sportif près d’une décennie. Une situation que regrette aujourd’hui Tshabalala.

« Beaucoup reste à faire. Les Noirs en Afrique du Sud sont pauvres et ont faim. Ils veulent que l’on mette des ressources à leur disposition. Par exemple dans le sport, si vous voulez vraiment démocratiser le tennis ou le rugby, il faut investir dans les townships et non pas seulement dans les quartiers riches, et vous recevrez les fruits de ces investissements sur du long terme », a-t-il déclaré dans des propos relayés par RFI.

Pour rappel, Siphiwe Tshabalala est une véritable légende du football sud-africain. L’ancien joueur de Kaizer Chiefs a inscrit 12 buts en 90 sélections avec les Bafana Bafana. Il a marqué beaucoup plus les esprits par son magnifique but en pleine lucarne face au Mexique lors du match d’ouverture du Mondial 2010. La première réalisation de la compétition.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com