Afrique Burundi : contre vents et marées, fin du championnat 2019-2020

Resté sous les feux des critiques pendant plusieurs semaines, le Burundi est devenu ce mercredi le premier pays africain à clôturer son championnat 2019-2020 de football.

C’était le seul pays sur le continent à poursuivre ses compétitions durant la crise du coronavirus. Pendant que les autres pays d’Afrique suspendaient les rassemblements, le Burundi avait maintenu ses championnats et avec du public. Un calendrier seulement bousculé par la campagne présidentielle.

Le pays s’est à plusieurs reprises attiré les foudres de l’opinion internationale. “Aucun match, aucune compétition, aucun championnat ne mérite qu’on lui sacrifie une vie“, indiquait Gianni Infantino, patron de la FIFA. De leur côté, les autorités ont tenu fermes, indiquant ne pas avoir de cas de coronavirus.

Et quand les premiers cas sont découverts, des règles strictes sont annoncées pour poursuivre les compétitions. Ce mercredi, la FFB (Fédération de football de Burundi) peut mettre un terme à son championnat. Avec la fin des matchs de la 30è et dernière journée. Et un titre qui revient au Messager Ngozi, club dont l’un des fondateurs n’est auteur que Pierre Nkunriziza, président décédé il y a quelques jours. Par ailleurs, Ngozi City, Les Lierres et LLB Academic sont relégués en division inférieure.

Pour clôturer la saison, il faudra attendre la finale de la Coupe du Président dont la date reste à déterminer.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com