Afrique Gabon : stade de plusieurs milliards à l’abandon depuis 10 ans

Le stade Omar Bongo Ondimba de Libreville défraie encore la chronique cette semaine. Des clichés de l’enceinte dans un état délabré font le tour des réseaux sociaux.

Le stade de 40000 places construit en 1976 devait être renové pour la CAN 2012 (Gabon/Guinée équatoriale). Près de 100 milliards cfa sont injectés. Sauf que le nouveau bijou ne verra pas le jour jusqu’à la fin de la compétition.

Les travaux de rénovation entamés en 2010 ne se termineront pas non plus avant la CAN 2017 abritée de nouveau par le pays. Depuis le stade est à l’abandon. En raison aussi du départ de la société espagnole en charge des travaux.

D’après Franck Nguema, ministre des Sports, il est temps de sortir ce stade de son état. “Le projet de réhabilitation du stade omnisports OBO, dont les travaux ont débuté en vue de la co-organisation de la CAN 2021, est “un projet à achever”, coûte que coûte“, annonce t-il.

Ce n’est pas la première fois que l’état d’infrastructures sportives au Gabon alerte. Les stades d’Angondje, Port-Gentil, Oyem ou encore Franeville bénéficient de lifting depuis quelques semaines.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *