Afrique Mondial 2006 – Corruption : Richard Kingson fait de grandes révélations

Richard Kingson, ancien gardien de la sélection ghanéenne, aurait pu saboter le parcours des Black Stars à la Coupe du Monde 2006. N’eût été les menaces de sa femme, l’ex portier de Blackpool aurait pu se laisser convaincre par les corrupteurs.

Battu en huitièmes de finales par le Brésil, le Ghana n’aurait jamais connu une telle aventure en Allemagne. Après son premier revers en match de poule, les Black Stars se sont repris face à la République Tchèque. Bien avant cette rencontre, beaucoup de choses se sont passés dans les coulisses.

Dans un entretien accordé à Max TV, Richard Kingson a révélé qu’il a été approché par un homme d’affaires ghanéens avec la somme de 300.000 dollars pour changer le court de ce match.

« Nous avions perdu notre premier match contre l’Italie et nous devions gagner notre deuxième match contre la République tchèque. Avant le match, un homme d’affaires ghanéen m’a appelé ; nous nous sommes rencontrés et il m’a amené à des gens qui m’ont offert 300 000 $ juste pour concéder deux buts », a-t-il fait savoir.

« J’étais totalement confus et j’étais dans une sorte de transe. Ils ont même promis de me donner d’autres incitations. J’ai rapidement appelé ma femme et je l’ai informée. Sa réponse a été que si j’accepte l’argent, notre mariage est terminé. Elle m’a dit de mettre le Ghana en premier, ce qui m’a ramené à la raison. Dan Quaye était mon colocataire à l’époque, il était donc le seul joueur avec qui j’ai partagé ça. Je suis entré dans le match et j’ai réalisé une superbe performance », a conclu l’ancien gardien du Ghana.

Agé de 42 ans, il compte à son actif 90 matchs avec la sélection ghanéenne.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *