Afrique CAN 2019 – Egypte : Mido s’insurge contre la décision de rappeler Amr Warda

Une drôle de CAN 2019 pour Amr Warda. Exclu du groupe pour harcèlement des jeunes filles sur internet, l’international égyptien a retrouvé le groupe quelques jours après. Une décision que Mido, ancien Pharaon ne comprend toujours pas.

Faisant partie des atouts offensifs de l’Egypte à la CAN 2019, Warda a brillé en dehors des terrains. Suite aux plaintes des femmes pour harcèlement sexuel et comportement inapproprié, l’ancien ailier d’Al Alhy a été exclu du groupe. Il a été incorporé au groupe 48 heures après à la demande de toute son équipe. Ce qui n’est pas du goût de Mido qui s’est insurgé contre la décision de la Fédération (EFA).

« Lors de la CAN, l’EFA a décidé de ramener un harceleur sexuel [Warda] après qu’il a été exclu de l’équipe et ils ont dit que l’équipe avait demandé son retour. J’ai eu une incompréhension avec Hassan Shehata en 2006 et j’ai été exclu de l’équipe. J’ai ensuite admis mon erreur, mais je n’ai pas été rappelé parce qu’il y avait une forte EFA qui prenait la décision, même si les joueurs vétérans voulaient mon retour », a-t-il déclaré sur la chaine Al Nahar.

En tout cas, le retour d’Amr Warda n’a pas eu son effet. Le joueur n’a pu rien faire dans l’élimination des Pharaons dès les 8ès de finale de la CAN 2019 devant l’Afrique du Sud.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com