Afrique FIFA : Vers un assouplissement des règles pour changer de nationalité sportive

La FIFA s’apprête à assouplir ses lois sur la nationalité sportive. Bientôt, il sera possible pour un joueur de moins 21 ans de changer d’équipe nationale malgré des matchs officiels dans son pays d’adoption.

Aujourd’hui, un joueur qui disputé un match officiel pour son pays d’adoption ne peut plus changer de nationalité sportive. Mais de presistantes demandes d’assouplissement de la loi font fléchir la FIFA.

Lors du Congrès de l’instance le 18 septembre prochain, une nouvelle règle sera proposée aux associations membres.

Cette nouvelle disposition devrait sourire notamment aux joueurs qui n’ont disputé que quelques minutes avec une sélection en match officiel. Désormais il sera possible aux joueurs de changer d’équipe nationale s’ils jouaient moins de trois fois pour l’équipe A (avant leur 21 ans) et au moins 3 ans plus tôt.

En 2018, la précédente loi avait empêché Munir El Haddadi de disputer le Mondial avec le Maroc. Lui qui nest entré qu’à la 77è minute dans un match de qualifications pour l’Euro de l’Espagne en septembre 2014.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *