Cameroun Exclu- Gérard Elle : « Quelle incongruité » de limoger Yves Clément Arroga

Les mauvais résultats enregistrés en amical ces derniers temps ont finalement occasionné le départ de Yves Clément Arroga. Ce dernier a été viré par le patron des sports et remplacé illico par Martin Ndtoungou Mpile. Membre du collège de superviseurs techniques des Lions A’ mis sur pied en février 2020 et sélectionneur des Lions A’ lors du CHAN 2016 au Rwanda, le nouveau patron technique de l’équipe nationale A’ du Cameroun sait où il va.

Gérard Elle, Consultant sportif camerounais, trouve injuste le limogeage du désormais ex entraîneur des Lions indomptables A’ Yves Clément Arroga à moins de trois mois du CHAN 2020. Il l’a signifié dans une interview qu’il nous a accordée.

 

Pourquoi les autorités camerounaises ont-ils décidé de limoger Yves Clément Arroga ?

L’arrêté portant limogeage du coach Yves Clément Arroga, n’est une surprise pour personne qui suivait cette équipe après la période post covid19. Selon le ministre des sports et de l’éducation physique, on nous parle d’incapacité à gérer son effectif avec les résultats qui ne rassurent pas. Quelle incongruité. Il n’existe nulle part au monde où on juge un sélectionneur par les matches amicaux. Ceci était un coup bien orchestré par les superviseurs qui ont eu le dessus sur lui.

 

Nous sommes à quelques mois du début du CHAN, le changement de coach est une bonne décision ?

À l’heure actuelle à quelques mois du CHAN cette décision n’était pas opportune malgré la situation délétère observée depuis la mise en place du groupe des superviseurs. À mon humble avis il fallait laisser Arroga finir son chantier car il laisse la tanière avec une bonne moyenne. Sur 11 matches 5 victoires, 5 nuls une seule défaite.

 

Pensez-vous que Martin Ndtoungou est l’homme de la situation pour amener les Lions A’ à la victoire ?

L’arrivé de Martin Ntoungou Mpile à la tête de cette équipe sera comme un jeu de poker. C’est-à-dire il peut faire mieux comme il peut faire pire surtout qu’il est de la vieille garde. Son parcours parle quand même en sa faveur. Quart de finaliste des jeux olympiques.

 

Selon vous le changement de coach à quelques mois du début de la compétition ne va pas polluer l’ambition dans la tanière ?

Ceux qui ont choisi faire partir Arroga à quelques mois de la compétition ont sûrement mesuré l’ampleur de la situation. Polluer la tanière je ne pense pas mais ce nouveau staff devrait donner un peu de liberté aux joueurs dans le jeu.

Yves Clément Arroga, nommé en septembre 2019, avait signé un contrat de deux ans à la tête de l’équipe du Cameroun des joueurs locaux, qui préparent le CHAN de janvier-février 2021. Mais ces derniers mois, de nombreux dysfonctionnements ont été enregistrés au sein de l’équipe. Des problèmes, en partie dus aux rapports conflictuels entre le collège de superviseurs, conduit par Fils Ngweha Ikouam et le sélectionneur.

Le ministre a donc choisi. C’est Yves Clément Arroga qui a été sacrifié à trois mois de la compétition. Il reste maintenant à savoir si ce choix portera des fruits.

Pour mémoire, le Cameroun, pays hôte du prochain CHAN, va évoluer dans le groupe A avec le Mali, le Burkina Faso et le Zimbabwe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *