Autres Sports Bouchra Hajij : une nouvelle ère à la tête de la Confédération africaine de volley-ball

Coup de tonnerre ce week-end lors de l’Assemblée générale élective de la CAVB (Confédération africaine de volley-ball). Président depuis 19 ans, l’Egyptien Amr Elwani a été battu par la Marocaine Bouchra Hajij.

Hajij, présidente de la Fédération marocaine de la discipline depuis 2014 devient la première femme présidente de la Confédération. Elle a obtenu 42 voix contre 12 pour Elwani. Ce dernier était en poste depuis 2001.

Ancienne volleyeuse, la Marocaine est la première femme à diriger une Fédération de sport collectif au Maroc. Hajij cumule ses fonctions de présidente avec la casquette de membre de la Commission de parité de l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA). Elle est également la première femme africaine à intégrer le bureau de la FIVB (Fédération internationale de volley-ball) dont elle est vice-présidente. A cela s’ajoute son statut de membre de la Commission Culture et Patrimoine olympique du Comité international olympique (CIO), entre autres.

Dans son programme de campagne, elle a établi de réhausser le niveau du volley-ball sur le continent.

Au sein du nouveau bureau de la CAVB, le Libyen Adnan Bakbak, le Capverdien Antonio Rodrigues, le Burkinabé Sawadogo Casimir et le Tchadien Idriss Adiker Donkony sont vice-présidents. Ce dernier avait d’ailleurs été candidat malheureux à la présidence en 2015.

Par ailleurs, le Nigerian Gumel Habu, l’Ivoirien Kone Sanga et le Botswanais Daniel Molaodi sont élus au Comité exécutif de la FIVB (Fédération internationale de volley-ball).

Enfin, Agnès Kakoma de la Zambie et Mpho Palime de Lesotho représentent le genre dans le bureau.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *