Football Afrique du Sud : Meurtre de Senzo Meyiwa, cinq suspects inculpés

Après l’arrestation lundi de cinq suspects dans l’affaire du meurtre de Senzo Meyiwa, ancien capitaine de la sélection sud-africaine, tous ont été inculpés ce mardi. Le tout, six ans après les faits.

L’affaire du meurtre de Senzo Meyiwa va peut-être rendre son verdict. Le gardien international sud-africain, qui a longtemps défendu la cage des Orlando Pirates, a été tué par arme à feu le 26 octobre 2014, à l’âge de 30 ans. Après des années d’attente, ce dossier vient de connaître un rebondissement inespéré ce lundi avec l’arrestation de cinq suspects par les forces de l’ordre sud-africaines. Tous ont été inculpés ce mardi. Ils sont accusés de meurtre, tentative de meurtre, vol avec circonstances aggravantes, ainsi que possession d’armes à feu et de munitions illégales. Le ministre de la Police, Bheki Cele, s’est dit « très confiant » sur le fait que l’enquête soit cette fois-ci « sur la bonne voie ».

 

Six ans après, « peut-être des réponses à toutes les questions »

Senzo Meyiwa, âgé alors de 27 ans, avait été abattu au domicile de sa petite amie, la pop-star Kelly Khumalo, au sud-est de Johannesburg, dans la soirée du 26 octobre 2014. Les cinq hommes ont été formellement accusés de meurtre, tentative de meurtre, vol avec circonstances aggravantes, possession d’armes à feu et de munitions illégales par le tribunal de Boksburg, à l’est de Johannesburg.

Le frère du footballeur tué a déclaré à la chaîne de télévision locale Newzroom Afrika que la famille était heureuse que justice commence finalement à être faite. « Désormais, nous pourrons peut-être obtenir des réponses à toutes les questions que nous nous posons », espère Sfiso Meyiwa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *