Afrique Dieumerci Mbokani n’a pas le niveau pour s’imposer en Ligue 1, selon Guy Lacombe

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Meilleur buteur du championnat 2019-2020 avec 18 buts, Dieumerci Mbokani fait le bonheur du Royal Antwerp.

Le vétéran congolais âgé de 33 ans aujourd’hui, est toujours aussi décisif qu’à l’époque où il naviguait dans la vingtaine. L’attaquant congolais est depuis son retour en Belgique, en 2017, celui qui soutient tel un pilier inébranlable, la montée en hauteur du Royal Antwerp. Ses buts, ses passes décisives et actions qu’il provoque ont aidé le club à terminer sur le podium du championnat la saison dernière. En revanche, les passages à l’étranger ont été moins réussis pour le Léopard de la RDC, notamment celui à l’AS Monaco en 2010/11.

Dire que Dieumerci Mbokani et Guy Lacombe étaient les meilleurs amis du monde serait mentir. Le Congolais a même implicitement accusé le Français d’un certain racisme à l’époque, ce qui n’a pas pu faire oublier un point clair. Entraîneur du club princier à l’époque, Guy Lacombe estime que le Congolais n’avait tout simplement pas le niveau pour s’imposer en Ligue 1.

«Il était très performant dans le championnat belge, et l’est à nouveau, mais à l’époque, Mbokani ne s’était pas du tout adapté à Monaco. Je crois que c’est ce type de joueur qui ne saura être performant que dans ‘son’ championnat (le belge, ndlr)», a considéré le technicien pour le média Walfoot. « Ce qui a joué, ce sont également les attentes à l’époque : on comptait beaucoup sur lui. Cependant, on lui a laissé le temps de l’adaptation, car il faut ça à Monaco. C’est malheureusement toujours difficile avec un joueur ayant cette mentalité », regrette l’entraîneur de 65 ans, aujourd’hui inactif. « Pour un jeune, Monaco, c’est très difficile. C’est le luxe, la Côte d’Azur, c’est très compliqué. Il faut avoir les pieds sur terre et à l’époque, ça n’a pas fonctionné ».

 

 


Articles récents