Foot Afrique Jacques Anouma : Les atouts sur lesquels compte l’Ivoirien pour battre les autres candidats à la présidence de la CAF

Candidat à la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF), Jacques Anouma aura à affronter des poids lourds, comme le Sud-africain Patrice Motsepe, le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmed Yahya. Mais l’Ivoirien compte sur bien d’atouts pour les battre.

Pour l’emporter, Jacques Anouma compte notamment sur sa longue expérience dans le monde du football. Une expérience qui, d’après l’ancien dirigeant du foot ivoirien, devrait faire la différence entre lui et les autres candidats.

« J’ai pour moi une longue expérience de la vie associative, je suis passé en COP [Commission d’organisation des compétitions], je suis passé à la fédération ivoirienne, je suis passé au comité exécutif de la CAF et de la Fifa. J’ai une longue expérience du football. Aujourd’hui même encore, je suis président d’un club. J’ai une vision claire de ce que je veux pour le football africain », a-t-il indiqué dans une interview accordée à Rfi.

Alors que certains misent sur Patrice Motsepe, riche homme d’affaire et président des Mamelodi Sundown, un des plus grands clubs du continent, Anouma estime qu’il ne suffit pas simplement d’être un très grand dirigeant de football en club pour l’emporter.

Evoquant dans la même interview la corruption au niveau de la CAF, Jacques Anouma indiquait il y a quelques jours que le monde du football n’est pas pourri.

Les élections à la CAF sont prévues pour mars 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *