Foot Afrique Côte d’Ivoire : Tiémoué Bakayoko critiqué, son frère répond aux fans des Eléphants

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Sélectionné une seule fois en équipe de France (mars 2017 contre l’Espagne en amical), Tiémoué Bakayoko a toujours la possibilité de jouer pour son pays d’origine, la Côte d’Ivoire. Mais pour le moment, le joueur de Naples se montre réticent et est très critiqué par les Ivoiriens, notamment les fans de la sélection nationale.

Reçu en fin de semaine sur le plateau de La 3, Abdoulaye Bakayoko, son frère et agent, a plaidé en faveur de son frangin et demandé qu’on lui donne du temps. A la question de savoir si Tiémoué Bakayoko a envie de jouer avec les Eléphants, il estime que « la décision ne revient qu’à lui », même s’ils en discutent régulièrement.

A ceux qui critiquent sévèrement le joueur prêté à Naples par Chelsea et pensent qu’il n’aime pas le pays de ses parents, Abdoulaye Bakayoko leur a demandé d’être plus compréhensifs :

« On a tendance à oublier l’aspect mental et psychologique dans ce genre de situation, où vous grandissez et vous vivez dans un pays, on vous forme, on vous apprend, on vous guide dans un pays et, arrivé à un certain âge, vous vous retrouvez avec ce dilemme de devoir choisir entre deux nations. Et on ne parle que de football, ça ne définit pas forcément la personne que vous êtes réellement. Donc je pense que les gens doivent prendre du recul et comprendre que, même à ce niveau-là, pour des gens qui sont préparés à jouer devant 80 000 personnes, il y a des décisions qui sont très difficiles à prendre », a-t-il insisté dans des propos relayés par Afrik Foot.


Articles récents

Un commentaire

  1. Franchement dit en tans que ivoirien et aussi avec la situation posé avec la France il n à d autre choix que de ce relié avec l équipe nationale de côte d’Ivoire , car tout les grands joueurs ont besoin des critiques c est sa qui les rendent fort .
    Donc prend courage mon frère

Comments are closed.