Ligue 1 Rudi Garcia (OL) : « C’est bien de ne pas perdre chez le 4e »



Face à Rennes, le leader lyonnais a tremblé jusqu’à la fin du match, après avoir arraché l’égalisation 2 partout, alors que les joueurs de Rudi Garcia étaient menés 2-0 jusqu’à la 79e minute. Sa réaction après la rencontre ! 

 

Il a fallu s’accrocher ce soir pour éviter finalement de passer à côté, car vous avez manqué une grande partie du match, mais vous avez fait preuve de caractère ?

Oui la fin me va, on a su revenir avec du caractère, avec un gros mental, un peu avec les tripes aussi, avec du talent parce que Memphis Depay notamment a mis un but somptueux, que seul lui est capable de mettre, et puis il a fait une magnifique passe pour Jason [Denayer] qui l’a mis au fond avec le mental.

On a eu beaucoup de déchets techniques pendant 1h de jeu, alors que Rennes en met beaucoup plus que nous [sur cette période] donc il va falloir corriger cela vite. Ce n’est pas normal dans notre position, même si Rennes à des qualités, qu’on se soit autant mis en difficulté. Quand on est mené 2-0 chez le 4e, ça devient compliqué de revenir avec des points, mais finalement on l’a fait et les 30 dernières minutes ont été bonnes, notamment avec les entrants. Ceux qui sont entrés nous ont beaucoup aidé. C’est bien de ne pas perdre chez le 4e !

Comment on explique ces déchets, par séquence vous étiez très dominé ?

Oui je pense qu’on gérait mal aussi la qualité du milieu de terrain adverse. Après c’est vrai que la présence de Bourigeaud devant, mais qui ne jouait pas devant, ca leur donné une densité supplémentaire à l’intérieur. On a manqué de détermination, on leur a rendu beaucoup trop de ballons, même si le terrain était moyen pour les deux équipes, on a eu des déchets qu’il faudra corriger et corriger l’amorce du match. C’est pas tous les jours qu’on sera mené 2-0 et qu’on reviendra avec des points.

Anthony Lopes disait que vous vous étiez fait un peu peur contre Lens, où c’était le scénario inverse, vous meniez 3-0 (score final 3-2). Qu’est-ce qui a manqué ? Physiquement peut-être un peu ?

Oui bien évidement, la preuve on est, nous on est revenus sur les 30 dernières minutes, on a eu la possession, on a eu des occasions, on a eu un but refusé logiquement, mais ça veut dire qu’on a poussé et ça veut dire aussi qu’on a bien fini ce match-là. On eu du mal à le démarrer, surtout pour certains joueurs, je pense à Tino [Kadewere] à Paqueta qui étaient allés au bout de leur match, et leur don pour l’équipe il y a trois jours, et qui étaient aujourd’hui entamés. Donc voilà pourquoi avoir un groupe et un banc, qui amène un plus c’est très très important, c’est ce qui s’est passé ce soir.


Articles récents