Côte d'Ivoire Mariam Dao Gabala nommée à la tête du comité de normalisation de la FIF



Ce jeudi 14 janvier 2021, la sénatrice ivoirienne, Mariam Gabala, a été faite présidente de la commission de normalisation de la fédération ivoirienne de football.

 

La nouvelle est tombée en cette fin d’après-midi ; Mme Dao Mariam, va présider le comité de normalisation, qui sera chargé de gérer les affaires courantes, de faire le toilettage des textes, et aussi d’organiser les élections de la fédération ivoirienne de football.

En effet, dans son courrier adressé au directeur exécutif de la FIF le 24 décembre 2020, la fédération internationale de football et associations (FIFA), avait décider de nommer un comité de normalisation, jusqu’au 31 décembre 2021. Cette décision faisait suite au blocage du processus électoral de la FIF, qui avait créé une friction entre les acteurs du football ivoirien.

En mission donc de deux jours à Abidjan, M. Veron Mosengo, directeur des associations membres de la FIFA, a d’abord rendu les civilités au ministre des sports ivoirien, M. Paulin Danho, en début d’après-midi, avant de prendre part à la conférence de presse, conférence pendant laquelle, les noms des trois têtes fortes de cette commission de normalisation ont été communiqués à la presse.

Il s’agit de Mme Dao Gabala Mariam, qui sera assistée dans sa lourde tâche par l’ancien ministre, M. Martin Bleou, professeur de droit constitutionnel, et de Maitre Adou Abbé.

Une équipe qui s’y connait bien en droit, quand on voit les nombreuses interprétations des textes de la FIF et des groupements d’intérêts.

 

Qui est la nouvelle patronne du football ivoirien ?

Née en 1960, Mme Dao Gabala Mariam, est sénatrice de la république de Côte d’Ivoire depuis 2019. C’est une militante des droits de la femme, et préside plusieurs organisations. Notamment Solidaridad, Stand Up Africa 2050, la coalition des femmes leaders de Côte d’Ivoire.

Conférencière internationale, elle plaide pour une prise de conscience des Africains sur leur responsabilité dans le développement du continent.

Habituée à des postes de responsabilité, Dao Mariam, sera attendue pour une gestion impartiale de la crise que subie le football ivoirien.

 




Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *