Egypte Mondial 2021 (1ère journée) : l’Egypte fait sa loi à domicile, l’Algérie nargue le Maroc



Les championnats du Monde ont démarré ce mercredi avec la victoire du pays hôte, l’Egypte face au Chili dans le groupe G. Dans le duel 100%  maghrébin, c’est l’Algérie qui s’impose face au Maroc après être passé à côté de la plaque en première période.

Ce sont les deux seuls victoires africaines dans cette 1ère période car les autres équipes sont reparties bredouille. Le Cap-Vert, la République Démocratique du Congo et l’Angola n’ont pas pu résister respectivement face à la Hongrie (34-27), l’Argentine (28-22) et le Qatar (30-25). La Tunisie a montré un meilleur visage mais perd avec les honneurs face à la Pologne (28-30).

 

Au Caire, l’Egypte a donné le coup d’envoi de ce championnat du Monde. Face au Chili, les récents Champions d’Afrique ont à cœur de faire un beau parcours devant le président de la Fédération International de Handball, Hassan Mostefa. Après quelques minutes plutôt équilibrées, les hommes de Magdi Abou El-Magd mettent la main sur le ballon, au point de mener de 7 buts à la pause (18-11). En deuxième période, les Egyptiens continuent de s’abattre sur Felipe Garcia sous l’impulsion notamment de Mohamed Mamdouh, auteur de 3 buts en 20 minutes de présence. Si l’écart est monté à 9 buts, c’est tout particulièrement grâce à Mohamed Eltayar malgré ses 29% d’arrêts. Malgré le réveil des Chiliens en fin de match, l’Egypte s’impose tout de même 35-29 et se met en bonne condition pour se qualifier au tour principal.

C’est l’un des matches les plus attendu de cette première journée, cette rencontre entre l’Algérie et le Maroc dans un groupe F où aucune des deux équipes ne peux lutter pour les deux premières places promises au Portugal et à l’Islande. Et pour leur retour depuis le Mondial 2015 au Qatar, les Fennecs frappent fort d’entrée avec un but stratosphérique de Berriah Abdelrahim en début de match mais derrière, c’est le trou noir et les Marocains en profitent avec surtout un Yassine Idrissi des grands soirs qui enchaîne les duels remportés (32% d’arrêts et 1 but) et grâce à Mohamed Ezzine et Amine Harchaoui, rentrent aux vestiaires avec une avance de 7 buts (8-15). En seconde période, les rôles s’inversent et malgré un sauvetage miraculeux d’Amine Harchaoui (33′), la bande à Alain Portes part avec de meilleures intentions et portée par les 7 buts d’Abdi Ayoub et les 33% d’arrêts de Khalifa Ghedbane, c’est Hichem Daoud qui crucifie les Marocains à la dernière minute pour permettre aux Fennecs de sortir victorieux de ce match.

 

Face aux seules victoires africaines, d’autres nations se sont cassées les dents. Face au Qatar, l’Angola a pourtant mené une bonne partie de la rencontre grâce notamment à Adelino Pestana (3 buts) et Jaroslav Aguiar (3 buts) mais les Qataris avaient de la ressource et sont revenus pour finalement mener d’un but à la pause (14-13). En deuxième période, les joueurs de Valero Rivera mettent de plus en plus la main sur le ballon et malgré les assauts répétés des Angolais, gardent leur avance avec les 9 arrêts de Danijel Saric pour s’imposer de 5 buts (30-25)

La RD Congo jouait l’Argentine pour son premier match et les Congolais ont mené la vie dure aux Argentins pendant les 30 premières minutes, sous la houlette notamment de Johan Kiangebeni (7 buts dans ce match) mais également de Gauthier Mvumbi (4 buts) et d’Aurelien Tchitombi (4 buts). En deuxième mi-temps, la défense craque totalement et les Argentins en profitent pour mettre un coup d’accélerateur, au point de mener de 8 buts à 6 minutes de la fin du match (28-20). Malgré une première mi-temps intéressante, les Congolais paient leur manque de lucidité en seconde pour s’incliner 28-22.

Finaliste de la Coupe d’Afrique, la Tunisie se frottait à la Pologne. Au bout de 17 minutes de jeu, les coéquipiers de Mohamed Souissi menait 4 buts avant de voir leur avance fondre pour finalement rentrer aux vestiaires à égalité avec les Polonais (17-17). En deuxième mi-temps, les deux équipes restent au coude à coude et bien que Mosbah Sanai (10 buts), Mohamed Darmoul (6 buts) et Jihed Jaballah (5 buts) ont tout tenté pour laisser la Tunisie dans le match, ce sont les Polonais qui s’imposent 28-30 avec notamment les 11 buts d’Arkadiusz Moryto.

Avant de se mesurer à la grande équipe d’Allemagne, le Cap-Vert affrontait la Hongrie. Malgré un 5-0 encaissé au bout de 5 minutes, les Cap-Verdiens sont revenus dans la partie en 3 minutes mais les assauts de Leandro Semedro (6 buts) et d’Admilson Furtado (5 buts) n’ont pas suffit à calmer les ardeurs de la Hongrie qui mène 19-14. Les joueurs de Rui Manuel Ferreira montrent un meilleur visage en deuxième mi-temps mais ne peuvent éviter la défaite 34-27 face aux Hongrois et les 7 buts de Gabor Ancsin.

 

Les résultats

Mercredi 13 Janvier
Egypte 35-29 Chili

Jeudi 14 Janvier
Algérie 24-23 Maroc

Vendredi 15 Janvier
Hongrie 34-27 Cap Vert
Tunisie 28-30 Pologne
Qatar 30-25 Angola
Argentine 28-22 RD Congo

 




Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *