Ligue 1 Jonathan Clauss (RC Lens) : « Si Nîmes y arrive contre Marseille [pourquoi pas nous] »



Après la rencontre qui s’est soldée par un match nul 1-1 contre le FC Nantes – sur une égalisation de Gael Kakuta à la 80e minute pour Lens – le défenseur des Sang et Or, Jonathan Clauss s’est exprimé sur ce partage des points, important pour la suite de la saison pour le club nordiste.

 

“Un sentiment positif parce que après avoir été mené 1-0 à l’extérieur – après deux défaites consécutives – il fallait réagir. Donc c’est positif, mais frustré parce qu’on aurait aimé partir avec les 3 points, mais repartir avec un point c’est déjà très positif.”

Journaliste – Qu’est-ce qu’il a manqué pour arracher la victoire ?
J. C. – Je pense qu’à l’image du penalty il a manqué le dernier geste, dans le jeu on a été bons, mais dans la maîtrise de l’avant dernière passe ou le dernier geste, on a été moins bon. Mais on continue de travailler là-dessus.

Journaliste – Votre match vous échappez et en seconde mi-temps vous sentiez que ça pouvait changer ?
J. C. – A la mi-temps on est frustrés parce qu’on fait une super première mi-temps, mais à la reprise on savait que Nantes voudrait garder ce résultat. Donc il fallait faire plus, on marque sur coup de pied arrêté finalement, et ça fait du bien.

Journaliste – Elle fait du bien comme vous dites, ça aurait été dommage d’enchainer une troisième défaite ?
J. C. – Oui après je trouve que sur le match complet, repartir avec la défaite ça aurait été terrible pour nous, mais au vu du contenu on n’a pas grands choses à se reprocher.

Journaliste – C’est sur le dernier geste face au but que vous avez péché ?
J. C. – Oui après c’est la situation dans laquelle le joueur se retrouve, ce n’est pas forcément évident, même si sur mes centres j’en ai touché quand même des joueurs, c’était compliqué pour eux de réussir ce dernier geste. Après on essaye de faire au mieux, mais c’est juste un peu dommage [qu’on n’ait pas inscrit plus de nos occasions].

Journaliste – On vous a senti solide tout de même, à l’image du début de saison ?

J. C. – Oui totalement il fallait retrouver une vraie assise défensive, même si on prend ce but sur penalty, c’est moi qui perd un ballon que je n’aurai jamais dû perdre. Nous sommes une équipe joueuse, j’aurai du relancer proprement, même si Jo [Jonathan Gradit] aurait du faire autre chose pour éviter le penalty peut-être.

On voulait aussi alterner le pressing et essayer de les aspirer, on a eu des phases de possession et de post-pressing, on retrouve cette dynamique du début de saison, c’est ce qui nous manquait et qu’on voulait impérativement retrouver.

Journaliste – Sur le prochain match en retard contre Marseille, mercredi 

J. C. – Il va falloir gérer, si Nîmes y arrive contre Marseille, on voit pas pourquoi nous on n’y arriverait pas.

Journaliste – Etes-vous rassuré pour la suite de la saison ?

J. C. – C’est pas la victoire, mais c’est quand même [satisfaisant]. Rassuré à 100% je ne pense pas, mais un bon 90% au vu de la prestation.

 


Articles récents

Un commentaire

  1. Hier c’était une égalité, que dire de plus, voyons comment c’était avec Saint-Etienne le 3

Comments are closed.