Ligue 1 Nasser Larguet (OM) : « Physiquement ça joue quand vous n’êtes pas bien mentalement »



Coach « par intérim » de l’Olympique de Marseille, depuis la démission clamée par André Villas-Boas samedi dernier (suite à l’arrivée d’Olivier Ntcham, ndlr), Nasser Larguet directeur du centre de formation au club, a tenu l’équipe ce soir pour la 23e journée de Ligue 1, face à Lens. Mais alors que son équipe menait 2-0 à la pause, les Marseillais vont se faire rattraper en deuxième mi-temps et terminer à 2-2.

 

Journaliste – Ce ne sont pas des conditions simples. Qu’avez-vous pensé de la prestation des Marseillais ?
C’est sûr qu’on peut avoir des regrets, mais je suis fier des joueurs, le nul est mérité, car on a une belle équipe de Lens en face. Les joueurs ont répondu à nos exigences, et je leur tire mon coup de chapeau pour ce qu’ils ont fait.

Journaliste – Quel a été le discours d’avant match ?
J’ai eu quelques heures pour travailler avec eux, ça a été un plaisir parce que les joueurs étaient marqués, c’était pas un match facile, mentalement ils étaient en difficulté, mais on voulait mettre au cœur, l’exigence c’est ce qui comptait ce soir.

Journaliste – Sur le maillot de l’OM
J’ai ressenti tout simplement le devoir accompli, car je suis juste un salarié du club, c’est une fierté car c’est l’OM, ce n’est pas n’importe quel club, il y a de grandes attentes.

Journaliste – Est-ce que vous en savez plus sur la suite ?
La suite ? Nasser le directeur du centre de formation.

Journaliste – Sur les regrets d’avoir mené
Oui on a prévu sur cette deuxième minute, on savait que Lens allait remettre un coup de collier. Sur la première mi-temps, le plan de jeu était bien exécuté, on peut avoir des regrets mais sur l’ensemble du match le nul est mérité, on aurait pu partir avec 3 points parce qu’on menait 2-0 mais…

Journaliste – Les joueurs avaient l’air entamé physiquement par rapport aux évènements
Il y a un grand lien entre le physique et le mental, vous avez vu ce qui s’est passé samedi, la démission du coach c’est quelque chose qui marque les joueurs, donc physiquement ça joue quand vous n’êtes pas bien mentalement.

Journaliste – Sur la prestation de Milik, qui a fait sa première titularisation
Tout à fait, ça a été aussi une des satisfaction, il a beaucoup pesé sur le jeu, il a amené un point de fixation qui était intéressant, et Thauvin était plus libre, mais c’est vrai que Milik est un vrai apport.

Journaliste – Quand avez-vous su et qu’est-ce que ça vous a fait de reprendre l’équipe ?
Hier soir (sourire) j’ai su, et c’était un devoir [de reprendre le flambeau,] de gérer ce match-là.


Articles récents