Afrique CHAN 2020 – Nouhoum Diané (Mali) : « Nous sommes confiants »

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




La finale du CHAN 2020, dimanche à Yaoundé entre le Maroc et le Mali, présentera des allures de choc des extrêmes sur le plan statistique.

Les Aigles du Mali convoiteront un tout premier sacre après avoir disputé la finale de l’édition 2016. Les hommes de Nouhoum Diané restent sur 319 minutes de jeu sans but avant la finale. La balance penche donc nettement en faveur du Maroc, mais le football n’est pas avare de surprises, alors…

Les Aigles maliens sont passés maîtres dans la gestion du temps et de la pression. Issus des quarts et demi-finales avec à chaque fois une séance de tirs au but irréprochables (10/10 en tentatives converties), les hommes de Nouhoum Diané ont su à chaque fois faire le dos rond, avant d’éliminer tour à tour, le Congo puis la Guinée.

A la veille de cette finale du CHAN 2020, le sélectionneur du Mali confie que son équipe est sereine et mentalement prête pour affronter le Maroc.

« Je ne pense pas à la finale perdue en 2016. C’est du passé. Demain c’est un autre match. Si dans la tête on vient à l’idée de la défaite, ça ne sert à rien de venir au stade demain. Nous sommes confiants par rapport à tout ce qu’on a fait depuis le début de la compétition jusqu’à ce jour. Le Maroc c’est un grand pays de football comme les autres, pour moi il n’y a pas une grande différence. Les matchs ne se ressemblent pas généralement. Cameroun – Maroc c’était un match, demain contre le Mali ça sera un autre. Je ne peux pas dire si le Maroc marquera aussi 4 buts contre nous. C’est à nous de prouver demain qu’on a du potentiel. On mérite aussi du respect. C’est vrai qu’on a fait deux matchs difficiles avec prolongations. On espère que les joueurs vont récupérer avant demain. Pour le moment, on ne peut rien vous dire de notre stratégie. Sur le plan mental, je crois que les joueurs sont au top. On s’est entraîné hier, par rapport à ce que j’ai vu je crois que c’est bon. Ça ne m’intéresse pas de savoir qui est favori. On a dit de nous depuis le début que nous sommes favoris, mais comme j’avais dit depuis le début de la compétition, je ne gère pas ça.»


Articles récents