Afrique Plaisir et engouement : Le CHAN Cameroun 2020, s’est avéré une réussite inattendue

CHAN


Pour une répétition, en vue de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qu’il est aussi appelé à organiser, le Cameroun a reçu une très bonne note. Pourtant, ça aurait été difficile pour les vrais amateurs des paris sportifs du monde entier, de prévoir la réussite de ce CHAN. Les menaces des séparatistes, s’étant jointes à celles de la Covid-19, beaucoup craignaient pour la bonne tenue de cette 6e édition de cette compétition qui ne fait place qu’aux footballeurs exerçant seulement dans les championnats de leur pays…

Tous les 16 pays attendus, étaient présents et comme il fallait s’y attendre, se sont constitués en 4 poules de 4, de la manière suivante : Groupe A : Cameroun, Mali, Burkina Faso, Zimbabwe. Groupe B : Libye, RDC, Congo, Niger. Groupe C : Maroc, Rwanda, Togo, Ouganda et Groupe D : Zambie, Guinée, Namibie, Tanzanie. Les premiers à tomber, à l’issue des matches de Groupes, sont le Burkina-Faso et le Zimbabwe (A) ; la Libye et le Niger (B) ; le Togo et l’Ouganda (C) ; et enfin la Namibie et la Tanzanie, éliminées du Groupe D. Comme on pouvait le penser. Les bonus paris sportifs vous permettront de commencer à miser sur ces équipes.

Choses notables, peu de buts ont été inscrits à l’issue de ce premier tour, 9 dans la poule A ; 9 également dans la poule B ; 16 dans la poule C ; et 12 dans la poule D. Au total, 44 buts marqués sur 24 rencontres disputées, ce qui est loin d’attribuer deux buts pour un match. Ce qui s’explique par la situation difficile que tous les pays du monde subissent en cette période de pandémie où les activités sportives sont mises en berne, un peu partout en Afrique.

Les rencontres des quarts de finale ont cependant été autrement animées, même si les offensives sont presque restées en l’état. A l’instar de « Mali-Congo », soldé par un score vierge (0-0) aussi bien à la fin du temps réglementaire qu’à l’issue des prolongations. La séance des tirs au but, a permis au Mali de s’en sortir (5 à 4). Le seul quart de finale véritablement prolifique, a été celui qui a opposé le Maroc à la Zambie (3-1), au moment où le Cameroun s’occupait (2-1) difficilement de la RDC. Quant à la Guinée, elle s’en est tirée face au Rwanda, 1-0, un score suffisant pour s’ouvrir la voie du carré d’As. Et qui sans doute pouvait être marqué dans la corbeille des bonus paris sportifs.

Constitution du carré d’As, une prévision des paris sportifs

Ceci, comme l’ont prédit certains paris sportifs, engloba le pays organisateur, bien sûr (Cameroun), le champion en titre aussi (Maroc) et les deux autres (Mali et Guinée), considérés comme les deux pays les plus séduisants, mais aussi les plus prudents de la compétition. Les confrontations des demi-finales, Maroc-Cameroun (4-0) et Mali-Guinée (0-0 et 5 tirs au but à 4), ont eu à révéler la force des offensives marocaines et la maîtrise défensive malienne.

Les Aigles eurent par ailleurs, à faire la démonstration impeccable de l’art de tirer au but, en plus d’avoir un gardien de but (Zigui Diarra) qui sait sur cette opération, faire l’essentiel. Seulement, les Maliens attendaient, malgré les occasions de but vendangées en finale contre les Marocains, de jouer le même coup aux champions en titre, finalement débarqués au Cameroun avec un trophée qu’ils veulent conserver. Et ce fut fait dans les 10 dernières minutes de la finale. Le marquoir indiquait Mali 0-Maroc 2. Pour marquer la fin de l’édition 2020 du CHAN.

Rendez-vous l’année prochaine dans ce même pays de Paul Biya ! Et ce, pour la CAN. Dans l’espoir d’avoir le même plaisir et le même engouement…


Articles récents