Angola Afrobasket 2021 : Griffin Ligare “Nous sommes heureux”

Latonia Hounakey

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com


Griffin Ligare


Griffin Ligare, le capitaine de la sélection de basket-ball du Kenya est revenu sur la victoire des Morans contre l’Angola lors du tournoi de Yaoundé.

C’est au bout du suspense que Griffin Ligare et ses coéquipiers ont renversé l’Angola (74-73) lors de la dernière fenêtre de l’Afrobasket 2021. Selon le capitaine des Morans, leur victoire contre l’un des cadres de cette compétition (11 fois champion d’Afrique).

Battu par le Sénégal lors de la 1ère journée, le Kenya s’est réveillé d’un autre pied le lendemain pour surprendre l’Angola. Griffin Ligare affirme qu’ils avaient mis en place leur stratégie depuis des jours. Ils n’ont fait que l’appliquer à la perfection pour arriver à bout de l’adversaire.

« Après notre revers contre le Sénégal la veille, notre plan était de nous concentrer sur la rencontre face à l’Angola, car il est toujours difficile de prédire ce qui peut se passer dans un dernier match, en plus contre le Mozambique », a déclaré le capitaine des ‘Morans’ avant de poursuivre.

« Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes, en particulier dans l’ultime quart-temps. Nous sommes heureux d’avoir pu récolter le fruit de nos efforts », a ajouté Griffin Ligare.

Le Sénégal a fini en tête du Groupe B avec 11 points (5-1), l’Angola a pris le second rang avec 10 points (4-2), suivis du Kenya avec 8 points (2-4) et enfin du Mozambique avec 6  points (1-4).

Avec leur ticket pour l’Afrobasket 2021 en main, les Morans marchent en toute confiance vers le Rwanda.

« La confiance de l’équipe est à son maximum. Nous pensons que si nous nous préparons bien et que nous arrivons à mettre tout le reste en perspective, ça se passera bien », a confié Ligare.

« C’est un résultat que nous espérions vraiment. Nous devons désormais élever encore le niveau de notre jeu et faire appel à tous ceux d’entre nous qui évoluent à l’étranger suffisamment tôt, sinon cette victoire n’aura pas beaucoup de significations », a ajouté le chef de fil et meneur de la sélection du Kenya.


Articles récents