Afrique CAF : La suspension d’Ahmad Ahmad passe de cinq à deux ans

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Bonne nouvelle pour Ahmad Ahmad. Suspendu cinq ans par la FIFA de toutes activités liées au football, le Malgache a vu le Tribunal arbitral du sport (TAS) réduire sa peine à deux ans ce lundi.

Le TAS, qui avait levé la suspension du Malgache fin janvier, a reconnu Ahmad Ahmad coupable d’une cascade de violations éthiques, dont la « distribution de cadeaux » et le « détournement de fonds » et a donc confirmé son inéligibilité alors qu’il briguait un deuxième mandat.

L’ex-patron de la Confédération africaine de football (CAF) était notamment accusé d’avoir utilisé l’argent de l’instance pour inviter certains présidents de fédérations nationales à un pélerinage à La Mecque, «sans rapport direct avec le football», explique le TAS.

Mais la juridiction sportive l’a mis hors de cause dans une affaire distincte, qui lui avait valu une garde à vue à Marseille en 2019, portant sur la rupture d’un contrat d’équipement avec Puma au profit de la PME française Tactical Steel, pour un montant pourtant supérieur.

Les trois arbitres jugent impossible “de conclure que M. Ahmad ait tiré un quelconque avantage personnel” de cet épisode, poursuit le TAS dans un communiqué.

Par ailleurs, l’amende infligée à Ahmad Ahmad a été divisée par quatre par le TAS, passant de 200.000 (185.000 euros) à 50.000 francs suisses (45.000 euros).


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *