Afrique CAF : Constant Omari de nouveau, président par intérim

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




En raison de la suspension d’Ahmad Ahmad, le premier vice-président de la CAF, Constant Omari a été désigné comme président intérimaire de l’institution.

Les derniers espoirs d’Ahmad Ahmad pour concourir à un deuxième mandat à la tête de la CAF se sont envolés ce lundi. Le Malgache ne pourra pas postuler pour les élections du 12 mars prochain à Rabbat. En novembre 2020, le dirigeant avait été sanctionné par la FIFA d’une interdiction d’exercer durant cinq ans toute activité liée au football ainsi que d’une amende de 200 000 francs suisses pour de multiples entorses au code d’éthique, dont des détournements de fonds. Ce lundi, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a annoncé qu’elle a partiellement admis l’appel du Malgache en réduisant sa suspension à deux ans et en diminuant son amende à 50 000 francs suisses.

De son côté, la Confédération Africaine de Football (CAF) a pris acte de cette décision qui met Ahmad Ahmad en position de ne plus pouvoir exercer ses responsabilités à la tête de l’instance. En application de ses statuts plus précisément des dispositions de l’article 24 paragraphe 8, qui prévoient qu’en cas d’absence du Président ou de son incapacité temporaire à assumer sa fonction, il est remplacé par le premier Vice-Président, la CAF a annoncé que Constant Omari va encore assurer l’intérim à la tête de l’exécutif de la CAF jusqu’à l’élection d’un nouveau président, lors de la 43e Assemblée Générale, le 12 mars prochain à Rabat au Maroc.


Articles récents