Afrique Black Lives Matter : « s’agenouiller est dégradant » selon l’Ivoirien Wilfried Zaha

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Le geste fort de Wilfried Zaha, qui a refusé de mettre un genou au sol. Une façon de dénoncer l’insuffisance de ce geste dans la lutte contre le racisme.

Wilfried Zaha a décidé de ne pas s’agenouiller samedi avant le match contre West Brom. L’image est symbolique mais reste forte. Avant le coup d’envoi de la rencontre entre Crystal Palace et West Brom, les 22 acteurs et l’arbitrage ont posé un genou à terre pour venir en soutien au mouvement “Black Lives Matter”, sauf Wilfried Zaha qui a déclaré depuis février ne plus vouloir se mettre à genou.

L’ailier de Crystal explique son choix. Au cours de la conférence de mi-février, il avait estimé que le fait de s’agenouiller était « devenu quelque chose que nous faisons juste comme ça », soulignant que ce geste n’était « pas suffisant ». « J’ai le sentiment que s’agenouiller est dégradant. En grandissant, mes parents m’ont appris que je devrais être fier d’être Noir quoi qu’il arrive. Je pense que nous devrions juste rester debout, » avait-il ajouté.

Après le match contre West Bromwich, il a donné les raisons de son choix. « Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise décision. Mais personnellement, j’ai le sentiment que s’agenouiller est juste devenu une routine d’avant match. Pour le moment, peu importe que l’on s’agenouille ou que l’on reste debout, certains d’entre nous continueront de subir des outrages,» a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. Le footballeur a par ailleurs reconnu le travail qui est abattu pour lutter contre les discriminations raciales dans le football anglais, tout en disant respecter ses « coéquipiers et les joueurs d’autres clubs qui continuent de s’agenouiller ».

Il a terminé son message en plaidant pour « une meilleure éducation dans les écoles » et a exhorté les entreprises des réseaux sociaux à « prendre des mesures plus fortes contre les personnes qui harcèlent en ligne, et pas seulement les footballeurs ». « Désormais, je veux juste me concentrer sur le football et profiter d’être de retour sur le terrain. Je continue de me tenir droit,» a martelé Wilfried Zaha.

 


Articles récents