Afrique Ligue des Champions –TP Mazembe : Moïse Katumbi remobilise ses troupes

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Le TP Mazembe se doit de réagir, après avoir été battu à domicile par Mamelodi Sundowns  lors de la 3ème journée de la Ligue des Champions de la CAF.

Ce mardi à 16h GMT, Mamelodi Sundowns reçoit à Pretoria le Tout Puissant Mazembe. Un match retour de la phase de groupes de la Ligue des Champions de la CAF, après le succès 1-2 des « Brésiliens » à Lubumbashi qui a mis les Congolais dos au mur. Battu à domicile pour la première fois depuis 2009 par Mamelodi Sundowns (1-2) il y a dix jours, le TP Mazembe se doit de réagir et de prendre sa revanche face au même adversaire en Afrique du Sud, sous peine de se mettre sérieusement en danger dans la course à la qualification. Malgré cette situation, le président de Mazembe, Moïse Katumbi, croit encore à la possibilité d’une qualification au prochain tour.

« Nous n’avons pas encore perdu notre qualification. Nous devons prendre courage parce que je vois qu’il y a des gens qui perdent déjà courage. Il ne faut pas  qu’on se décourage, nous avons plutôt à fournir d’efforts pour faire qualifier notre équipe. Nous sommes en deuxième position et devons tout faire pour garder cette place, et espérer jouer les quarts de finale », a déclaré Moïse Katumbi.

« L’année passée, nous étions premiers du groupe et nous avions été éliminés (en quart de finale, ndlr). Mamelodi Sundowns était également en première position dans son groupe et le club avait été écarté alors qu’Al Ahly qui était deuxième de son groupe avait réussi à remporter le trophée ».

Moïse Katumbi a aussi pris la défense de l’entraîneur Pamphile Mihayo Kazembe face aux nombreuses critiques dont il fait objet. Il a ainsi appelé tous les supporteurs à le soutenir ainsi que tous ses collaborateurs.

« Certains parlent de l’entraîneur. Il est rentré, il n’y a pas longtemps. Il a trouvé une équipe qui n’avait pas un bon niveau. Nous devons le soutenir et soutenir toute notre équipe. La défaite nous concerne tous, et n’est pas une question d’une seule personne », note Moïse Katumbi.


Articles récents