Basket-Ball Sénégal : Angèle Gomis « j’ai le potentiel pour aller en sélection nationale »

Latonia Hounakey

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com


Angèle Gomis


Angèle Gomis, la capitaine de Derklé Basket Loisirs Club (DBALOC) du Sénégal a dévoilé ses ambitions avec son club et son rêve d’intégrer la tanière des Lionnes.

Jouer une finale cette saison et si possible la remporter, c’est l’objectif principal d’Angèle Gomis sous les couleurs de DBALOC. Récemment blessée au genou droit, elle est déjà sur ses deux pieds. Gomis semble bien en forme pour mener sa bande au sommet.

Actuellement 4è du groupe A du championnat, DBALOC pourrait toutefois valider sa place en play-offs.

«L’objectif du club est clair cette saison. On veut jouer au moins une finale dans les coupes et pourquoi ne pas gagner. En championnat, on vise le podium ou le top 4. Je pense que c’est dans nos cordes. On avait fini 3ème du championnat il y a de cela 2 saisons», a confié Gomis dans des propos relayés par wiwsport.

Le rêve de sortir du pays afin d’aller expérimenter d’autres championnats fait également partie des priorités d’Angèle Gomis (1m82 et ses 60 kg).

«Je rêve comme toute joueuse de devenir internationale. Je travaille depuis des années pour ça. Je veux aller dans les championnats attractifs en Espagne, en France ou ailleurs. Ce qui me permettra de progresser», a –t-elle ajouté.

Défendre les couleurs du Sénégal sur le plan international, le plus grand désir de l’ailière Derklé. Gomis croit en ses capacités pour intégrer la tanière des Lionnes et participer à la prochaine édition de l’Afrobasket prévue dans quelques mois. Elle semble également consciente des améliorations à faire dans son jeu pour rendre tout cela possible.

 «Je suis persuadée que j’ai le potentiel pour aller en sélection nationale. Mais cela passe par des performances en club et j’en suis consciente. J’ai été freinée par ma blessure au genou, mais je retrouve mon meilleur niveau. L’Afrobasket fait partie de mes objectifs. Ce n’est pas une obsession, mais un rêve et je veux me donner les moyens de l’atteindre. Je suis une joueuse de pénétration et je défends bien. Je dois améliorer mon tir pour être plus décisive sur le terrain. J’hésite souvent pour prendre le tir», a Angèle Gomis.


Articles récents