[Exclu] Jean-Willy Ngoma : « Constant Omari est bien conscient que la RDC doit partir sur un nouveau projet »

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Jean-Willy Ngoma a retrouvé sur la terre de ses aïeux, 25 ans après répondant ainsi à l’appel lancé par le président de la RDC Félix Antoine Tshisekedi à toute la diaspora congolaise.

Jean-Willy Ngoma a rencontré, il y a quelques jours, le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani. Tout en saluant le travail fait par le Président de la FECOFA, l’agent de football belge d’origine congolaise pense qu’il faille partir sur un projet. A Kinshasa, le jeune Manager congolais est porteur des projets qui vont dans le sens de sortir son pays la RDC de l’impasse.

 

Africa Top Sports : Vous avez rencontré Constant Omari, président de la FECOFA, avez-vous des projets en commun ? Si oui lesquelles ?

Jean-Willy Ngoma : Oui je l’ai rencontré. Il m’a vraiment touché par rapport à son amour pour son pays. Il est ouvert aux jeunes Congolais qui veulent développer le football ici en RDC. Il est bien conscient que le Congo doit partir sur un nouveau projet, c’est à dire la qualification à la Coupe du monde, il invite tous les jeunes congolais à pouvoir venir apporter sa pierre à l’édifice et comme je l’ai dit pour moi, c’est un réel plaisir et un honneur de l’avoir écouté et si je peux apporter, moi, ma pierre à l’édifice au Congo. C’est avec une grande joie et une grande motivation. J’ai envie de le faire, ça fait 25 ans que je n’étais pas revenu en Afrique. Je reviens en toute humilité, j’ai eu le temps de pouvoir visiter et profiter rencontrer la personne nécessaire et puis croiser le gouverneur de Kinshasa justement. Donc, écoutez bien sûr, c’est avec beaucoup de motivations, d’humilité et d’envie que j’essaie de proposer des projets au président qui prend toujours la dernière, à savoir, si nous pourrons aller sur ce projet ou non.

Je pense que les projets sont vastes dans la mesure où il y a beaucoup à développer ici comme je ne cesse de le marteler encore et encore. Ce sont les infrastructures, c’est une discipline, c’est vaste, ça c’était en premier, un check up de ce qu’il faut faire ici c’est mon avis personnel encore, je ne parle uniquement en mon nom, au nom de personne, le pays est beau, il est riche en talent, en envie, nous avons un peuple qui est vraiment demandeur, qui est fou de foot, ça pue le foot ici. Je suis vraiment fasciné, incroyablement surpris. J’étais au stade pour le match, j’ai pu voir cette déception pour les supporteurs même cette atmosphère qui règne de ne pas être qualifié pour cette CAN. Mais l’avenir est à nous, et c’est à nous de pouvoir faire le nécessaire, c’est nous les fils du Congo qui devrions venir motiver pour pouvoir nous élever tous ensemble comme une seule personne.

 

Africa Top Sports : Sur le plan personnel que pouvez-vous apporter au football congolais ?

Jean-Willy Ngoma : Un plan au football congolais pas encore malheureusement mais déjà avoir un Jackson Muleka chez nous (en Belgique) c’est quelque chose qui est bien, ça montre notre envie de s’impliquer qui est un pur talent congolais, surtout ça parce que prendre des joueurs qui sont déjà expatriés, qui sont déjà européanisés, c’est facile, mais aller chercher un pur talent congolais et le développer c’est vraiment la mission que je me suis donnée, que moi j’ai. Après je pense que je dois revenir encore pour continuer à développer, continuer à voir ce qui est fait, et qui doit être fait dans l’humilité et à proposer des choses. Et voilà pour le reste tous ensemble une fois de plus, il faut être concrets, il faut amener des choses qui sont sur la table, et non pas parler, parler dans le vide comme les prédécesseurs l’ont fait.


Articles récents