Afrique Algérie : Kheireddine Zetchi retrouve la tête du Paradou AC

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Alors qu’il a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat à la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi retrouve la tête du Paradou AC.

Lundi, le club qu’il a laissé il y a quelques années après avoir été élu à la tête de la FAF lui a adressé un message d’accueill élogieux.

« C’est avec une joie indescriptible que nous, dirigeants, joueurs et supporters du Paradaou AC, avons accueilli l’heureuse nouvelle du retour au club de M. Kheireddine Zetchi, après son brillant mandat à la tête de la présidence de la FAF, couronné par l’inoubliable sacre continental acquis avec mérite et en dehors de nos bases, par notre chère équipe nationale. C’est donc un champion d’Afrique  des Nations que nous retrouvons et cela nous ravit autant qu’il nous honore, tant la contribution de notre club en termes de modèle de joueur s’est élargie au modèle de management que nous, fondateurs de l’association sportive et du club, n’avons cessé de prôner depuis le début de notre si exaltante aventure sportive. Le spectacle de feux d’artifice que nos fans nous ont offert en guise d’expression collective de joie à la confirmation de ce retour au bercail tant attendu de Kheireddine, nous autorise de nourrir les espoirs les plus utopiques car ils sonnent comme le renouveau que nous voulons insuffler encore une fois dans notre club, à la faveur des projets innovants et ambitieux que nous voulons concrétiser, et nous le ferons In’challah, au service du club et du football dans notre cher pays. Vivement de vous revoir au siège du club, Kheireddine! Certes, le repos ne sera pas votre allié, mais nous serons tous derrière toi, comme un seul homme, car nous faisons confiance à la pertinence de vos choix ! Et nous vous faisons confiance », peut-on lire sur la page Facebook du Paradou AC.

Kheireddine Zetchi retrouve la présidence qu’il avait laissée à son frère au moment où il dirigeait la FAF.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *