Espagne LaLiga : “aucune preuve” d’insultes racistes visant Mouctar Diakhaby

Jacques PEKEMSI




Mouctar Diakhaby n’a pas été victime d’insultes racistes, selon LaLiga. L’organe gestionnaire du football professionnel espagnol, a indiqué ce vendredi, ne pas avoir trouvé de preuve d’insultes racistes proférées par Juan Cala à l’encontre du Français.

Ce vendredi 9 avril 2021, La Liga a rendu publique, la conclusion de son enquête. Pas de preuves d’insultes racistes de Juan Cala à l’encontre du Français Mouctar Diakhaby.

“Après analyse des éléments, aucune preuve n’a été trouvée dans aucun des supports disponibles à LaLiga du fait que le joueur Juan Torres Ruiz (Juan Cala) aurait insulté Mouctar Diakhaby dans les termes dénoncés”, a indiqué LaLiga dans un communiqué.

Plusieurs éléments ont été analysés notamment les “archives audiovisuelles et digitales disponibles, les bandes son du match, les images captées et ce qui a pu être diffusé sur divers réseaux sociaux”. Mais rien n’a été trouvé.

LaLiga indique avoir également sollicité une entreprise spécialisée “qui a réalisé une analyse de lecture sur les lèvres et une étude comportementale des joueurs Juan Torres Ruiz (Juan Cala) et Mouctar Diakhaby”.

Selon la radio espagnole Cope, les micros ont enregistré Cala dire à Diakhaby “Mierda, déjame en paz” (“Merde, fous-moi la paix”, en espagnol), puis s’excuser en disant “Perdona, no te cabrees” (“Pardon, ne t’énerve pas”, en espagnol).

La balle est désormais dans le camp de la Fédération espagnole, compétente en matière disciplinaire.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *