Afrique D2 Togo : Espoir de Zio veut faire un « sursaut » dans la nouvelle saison

Jacques PEKEMSI




Après sa montée en première division en 2018, Espoir de Zio n’a pas su se maintenir dans l’élite. Depuis, le club peine même en division inférieure. Et le nouveau bureau exécutif du club mis en place en février dernier, entend relever le défi de façon inclusive en mettant à contribution les supporters.

Un staff technique qui répond aux exigences de la Fédération Togolaise de Football (FTF), une cellule de communication instaurée et un secteur financier redynamisé, c’est sur ces nouvelles bases que Espoir de Zio veut se lancer dans la nouvelle saison.

« Notre vision consiste à inclure tous les fils et filles du Zio dans la gestion de notre football. Au delà de l’inclusion, nous voulons mettre l’accent sur la réédition de compte, la transparence, la gestion rigoureuse et professionnelle du club. Notre ambition est de monter en première division, et nous mettrons tous les moyens en œuvre pour atteindre cet objectif. Nous avons gardé l’ossature de l’équipe avec la réponse favorable des anciens joueurs à qui nous avons fait appel en plus d’un recrutement de nouveaux joueurs à travers un test très sélectif fait par le coach (Jules Koudjodji, ndlr) a qui nous avons laissé la main libre » explique Charles Koffi Azilan, Secrétaire général du club.

De son côté, l’entraîneur Jules Koudjodji a fait le point sur les préparatifs et affirme travailler sans pression.

« J’ai la chance d’avoir l’ossature de l’effectif de la saison dernière et il fallait greffer de nouveaux joueurs à cette ossature, ce qui fut fait durant les deux derniers mois. On a essayé de mettre une équipe compétitive en place…Je n’ai pas de pression car je ne suis pas à ma première équipe, je connais les rouages de ce championnat. On a travaillé le bloc équipe, la transition et autres aspects du jeu ».

Pour rappel, la saison en D2 démarre le 4 mai prochain.


Articles récents