Afrique LDC CAF/MC Alger-WAC : Mécontent, le Wydad demande des explications à la CAF

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Le Wydad Casablanca n’est pas du tout content et a tenu à le faire savoir. Auteur d’un nul (1-1) vendredi sur le terrain du MC Alger en quarts de finale aller de la Ligue des champions d’Afrique, le club marocain ne digère pas l’arbitrage du sifflet éthiopien Bamlak Tessema, qui a dirigé cette rencontre.

Le Wydad déplore notamment le but refusé à son joueur Walid El Karti pour un hors-jeu inexistant. Il a donc fait part de son mécontentement à la Confédération africaine de football (Caf) dans une lettre adressée à l’instance après la rencontre.

« Après l’élection de Mr Patrice Motsepe à la tête de la CAF et son annonce de vouloir introduire la VAR en Ligue des champions, nous avons considéré que c’était le début d’une nouvelle ère qui allait rompre avec les anciennes pratiques dont le WAC a été victime et qui ont privé l’équipe d’un titre légitime au stade de Radès (en référence à la finale de 2019 contre l’Espérance Tunis, ndlr). Cependant, nous avons été surpris d’apprendre que la VAR ne serait pas disponible en quarts et reportée aux tours suivants. Contre le MCA, le staff arbitral nous a privés d’un but légitime qui n’avait même pas besoin d’être approuvé par la VAR », a déploré le club marocain.

Et au WAC de demander des explications à la CAF après cet épisode.

« A cet égard, nous demandons à la CAF d’apporter des clarifications sur les raisons réelles pour lesquelles la VAR n’est pas utilisée dès les quarts et d’expliquer pourquoi le WAC doit toujours payer au prix fort les problèmes de gouvernance et de management de la CAF ?  Est-ce acceptable que la CAF ne réagisse pas aux fautes désastreuses commises par le staff arbitral ? Nous demandons au patron de la CAF d’intervenir pour mettre fin à l’injustice que subit le WAC et d’annuler les cartons jaunes donnés aux joueurs wydadis (le gardien Ahmed Reda Tagnaouti et le défenseur central Achraf Dari, ndlr) sans aucune raison logique », lit-on dans le courrier du Wydad Casablanca.

Ci-dessous, le but refusé au WAC:


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *