Autres Sports Tokyo 2020 : La lutteuse égyptienne, Samar Hamza, met terme à sa carrière

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Samar Hamza, la lutteuse égyptienne, a donc décidé de mettre fin à sa carrière. Cette décision a été prise, suite à son échec aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Âgée seulement de 26 ans, Samar Hamza, a décidé de ne plus poursuivre sa riche carrière. «Je suis Samar Hamza. J’ai commencé la lutte en 2013 à l’âge de 18 ans. J’ai participé au Championnat d’Afrique pour la première fois en 2014. J’ai remporté le championnat et gardé mon titre. Ce qui n’arrive pas en lutte féminine. Surtout dans la catégorie des 76 kg», a écrit la lutteuse égyptienne sur sa page Facebook.

La championne d’Afrique de 2014, est en effet satisfaite de sa carrière et reconnaissante, envers ses coéquipiers et son entraîneur. «Je suis fière de la lutte féminine et de ce que nous avons accompli. Nous avons aussi mis l’Égypte sur la carte du monde. Merci à tous ceux qui ont été à mes côtés. Mon entraîneur et mes coéquipiers. Je suis satisfaite et vous remercie pour cette expérience», a laissé lire Samar Hamza.

L’athlète, lors de ces JO, avait perdu, face à la Russe Natalia Vorobyeva, (12-16) au 16e tour de la discipline de lutte féminine des 76 kg.

En rappel, Samar Amer Ibrahim Hamza, est une lutteuse de style libre égyptien. Elle a participé à l’épreuve libre féminine de 75 kg, aux Jeux olympiques d’été de 2016, dans laquelle, elle a été éliminée en huitièmes de finale, par Ekaterina Bukina.

Alfred Yves Zikpi


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *