France La Chronique de Yves de Fréau : La présence de Messi en Ligue 1, pour les joueurs africains de l’Hexagone…



Ce jour de mardi 10 août 2021, au lendemain de l’entame de la Ligue 1, championnat de l’élite du football français, l’information circule que, Lionel Messi est tombé d’accord avec le Paris Saint-Germain. Du coup, l’avion de l’artiste interplanétaire est attendu dans les heures plus ou moins proches dans la capitale. L’attente si longue et sans doute douloureuse, pour ceux qui portent ce génie dans leur cœur, a fini par se transformer à une évidence. Et Messi, qui a fait ses adieux au Barça dimanche dernier, lors d’une conférence de presse, devrait bien être un joueur du PSG.

Le club de la capitale et les représentants de l’international argentin, semblaient quasiment accorder leurs violons sur les derniers détails et leur futur relation contractuelle. Et toute la planète sportive se disait, que pour une fois dans sa vie, le technicien génial, doublé de réalisations peu comparables, évoluera sous d’autres couleurs de club… Et c’est justement de cette formation qu’il s’agit ! Le PSG, bien entendu. Enfin ! Et il a fallu au football français d’accueillir Lionel Messi à 34 ans, et aussi qu’il lui soit arrivé que les dirigeants du FC Barcelone, affichent une incapacité pécuniaire, vis-à-vis de la Pulga que ce dernier signe brutalement ses adieux.

Comme ce fut déchirant, et même rempli de larmes. La scène, ce dimanche 8 août dernier, a profondément fendu les cœurs. D’abord pour le…messie du foot lui-même, pour tous ces inconditionnels du Barça, pour presque toute l’Espagne et autant pour l’Argentine. Mais, c’est comme une évidence, prédite par de fins analystes. En quête perpétuelle de superstars, le Paris SG apparaît comme une destination probable pour Lionel Messi. Libre de tout contrat… Un club protégé par les Qataris, ne pouvait nullement rater ça et naturellement, le club parisien, s’est vite apprêté à résoudre ce qui peut être, juste une périlleuse équation financière pour accueillir l’Argentin, non retenu par le FC Barcelone.

Des larmes de Messi à couper le souffle…à l’heure de ses adieux au FC Barcelone

On retient tout de même, ses larmes si vivantes…si authentiques, lors de sa conférence de presse d’adieu à son club de cœur et son tout dernier cri d’amour infini pour le FC Barcelone qu’il a servi durant plus de 20 années… Et pour ceux qui croient qu’à 34 ans, le vainqueur tout neuf de la Copa America, a tout vidé de sa besace, cette Chronique pense le contraire. D’où cette question, face à ce que peut susciter la présence de Lionel Messi en Ligue 1, pour les joueurs africains ?

A cette question, une réponse déjà, et pas de n’importe qui. Elle vient de l’actuel entraineur de Monaco, Niko Kovac, un technicien chevronné et qui réagit déjà. Pour lui, la présence de l’Argentin, « c’est super pour la notoriété de notre championnat », s’exclame-t-il. « Messi, c’est le meilleur joueur du monde. Si cela arrive, ce serait super pour la notoriété de notre championnat. Ce serait aussi encore plus dur pour les adversaires du PSG. Mais j’adore le voir jouer. Donc, j’aimerais bien que ça arrive et je crois que tout le monde en France devrait être heureux », s’est ainsi félicité Niko Kovac.

C’est de la même manière que les joueurs africains de Ligue 1, devront tous réagir et penser. Et si la nouvelle du départ du FC Barcelone de Messi avait fait objet d’une bombe et si déjà au lendemain, l’entraineur argentin Mauricino Pochettino du PSG, a entrepris de s’entretenir avec son célèbre compatriote, pour lui présenter son projet, ses raisons sont hautement compréhensibles. Et fondées à plus d’un titre.

Et le Brésilien Neymar qui était prêt la saison dernière à quitter Paris pour rejoindre Messi, se voit servi ! Comme par enchantement. Tellement, et malgré son talent, il est fou de la star argentine, une chose assez remarquable : après la défaite en finale de la Copa America, contre l’Argentine (1-0), ces deux amis qui s’apprécient et s’admirent, eurent à savourer ensemble, le trophée et le feu follet brésilien, le lendemain, a rendu hommage à son homologue dans un post Instagram vibrant. La vie décidément…un perpétuel recommencement. Puissent-ils tous les deux, inspirer davantage les footballeurs africains, en Ligue 1.


Articles récents