Afrique Djibouti : AS Arta Solar 7, rêve de devenir le PSG d’Afrique

Jacques PEKEMSI




AS Arta Solar 7, nourrit de grands espoirs sur le continent africain. La formation de première division de Djibouti, attire depuis quelques mois, des joueurs de renoms. Monter un club de galactiques, c’est le rêve du président Tommy Tayoro Nickoss.

Après l’arrivée très médiatisée d’Alexandre Song, AS Arta Solar 7, a réussi à attirer d’autres joueurs africains de renom. Dany Nounkeu, passé par Galatasaray, a été recruté, sans oublier le Sénégalais Diafra Sakho, ancien joueur de West Ham. Tout récemment, la formation, qui a remporté le championnat et qui se prépare pour la Ligue africaine des champions également, a attiré l’ex gardien de l’Espagnol Barcelone, le Camerounais Idris Carlos Kameni.

Un grand homme d’affaire derrière

Tommy Tayoro Nyckoss et Alexandre song

Derrière ce projet fou, se trouve Tommy Tayoro Nickoss. Cet Ivoirien, qui est l’époux de Fatouma-Awo, la fille du couple présidentiel de Djibouti. L’homme a bâti sa richesse dans les affaires. Il a notamment fondé en 2013, la société d’aviation privée, Ivoiry Jet Services. Il est également le fondateur de Declic Air (Restauration aérienne), Djibouti Air Collège et la société d’énergies renouvelables, Solar 7. Cette dernière société, va d’ailleurs donner son nom à l’équipe de football en 2018, quand Tayoro Nickoss est devenu président.

Cet homme d’affaire rêve désormais, de reproduire le model du Paris Saint-Germain, en attirant de gros talents du football africain, vers Djibouti. Il a forcément en ligne de mire, un sacre en Ligue des champions de la CAF, et une participation à la Coupe du monde des clubs.

 


Articles récents