Afrique Coupe du monde 2022/Zone Afrique : La pelouse du stade d’Ebimpé fait polémiques

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Officiellement ouvert en octobre 2020, le stade d’Ebimpé accueille, depuis cette date, les rencontres de la sélection nationale de football de la Côte d’Ivoire. Une belle enceinte de 60 000 places, décrite comme une prouesse architecturale. Sauf que sa pelouse laisse à désirer et a fait l’objet de polémiques, lors du match Côte d’Ivoire-Cameroun, joué lundi soir.

En effet, c’est sur un rectangle vert en piteux état, que les Eléphants et les Lions Indomptables, se sont affrontés, à l’occasion de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Un terrain sec et bosselé, avec un gazon inexistant, par endroit, qui n’a pas manqué d’attirer l’attention de bon nombre d’observateurs, avant, pendant et après, le match. Un véritable champ de patate douce, qui n’est pas digne de la Côte d’Ivoire.

Auteur des deux buts ivoiriens, Sébastien Haller, a déploré l’état de la pelouse, après le match.

« Il est clair que la pelouse n’est pas forcement de très bonne qualité, malheureusement pour les joueurs, ça se fait sentir. Que ça soit dans l’intensité du match que dans la circulation du ballon, ce n’est pas toujours simple … Le Cameroun et la Côte d’Ivoire, sont des équipes qui savent bien jouer au ballon, donc ça nous dessert », a-t-il fait savoir.

« La pelouse du Stade d’Ebimpé, est en très mauvais état. Il va falloir qu’on s’adapte stratégiquement, aussi bien par rapport à l’adversaire qu’à la pelouse », a indiqué le sélectionneur camerounais, Antonio Conceiçao, bien avant le début de la rencontre.

Egalement critiquée par la Confédération Africaine de Football (CAF), l’état de la pelouse a fait réagir les autorités sportives ivoiriennes. Par l’intermédiaire de l’Office National des Sports (ONS), appel a été fait aux experts, en pelouse de l’entreprise française SPARFEL, spécialisée dans l’aménagement des sols sportifs. Des travaux ont été annoncés, afin de donner une touche spéciale à la pelouse, avant le match joué, contre le Cameroun ce lundi. Mais finalement, il n’y a pas eu de changements au niveau de l’air de jeu d’Ebimpé.

Aux dernières nouvelles, on indique que les autorités sportives ivoiriennes ont, préféré procéder à la réhabilitation de la pelouse, après le match Côte d’Ivoire-Cameroun, craignant que les travaux ne finissent pas, avant cette rencontre, s’ils avaient été entamés.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *