Afrique Coupe du monde 2022 / Zone Afrique : La Guinée ne va pas jouer à domicile

Jacques PEKEMSI




La Guinée va devoir jouer ses prochains matchs, loin de ses bases. Ainsi en a décidé la Confédération Africaine de Football (CAF) à la suite du coup d’Etat, qui a renversé Alpha Condé le 5 septembre dernier. L’instance ne veut pas prendre le risque d’organiser un match international, dans cette situation où la sécurité des acteurs, pourrait poser problème.

Après avoir statué sur les clubs guinéens en compétitions continentale, la CAF a statué sur le Syli national. Dans une une lettre adressée jeudi à la Fédération guinéenne de football (Feguifoot), l’instance continentale, justifie sa décision par des craintes sur la sécurité.

«Dans ces circonstances et malgré l’amour et la passion du public pour le football en Guinée, vous comprendrez au vu de la situation actuelle, qu’il est difficile d’envisager l’organisation de rencontres internationales sur le territoire guinéenLa sécurité des acteurs, officiels et spectateurs au stade et dans ses environs est en effet primordiale et non négociable lors des matchs internationaux. Pour ces raisons, nous ne pouvons dans le contexte actuel et ce jusqu’à nouvel ordre, programmer des matchs internationaux en Guinée. Ceux qui étaient prévus devront se jouer à l’extérieur», indique la CAF dans la note.

La note de la CAF 

Le coup d’Etat du 5 septembre avait déjà conduit au report de la rencontre à Conakry face au Maroc initialement programmée le 6 septembre. En cas de reprogrammation de cette affiche, le Syli national devrait accueillir les Lions de l’Atlas sur terrain neutre. Il faudra s’attendre à jouer en octobre contre le Soudan et en novembre contre la Guinée Bissau loin de ses bases.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *