Afrique OM : Amine Harit, touché par le geste de ses coéquipiers, qui ont accepté baisser leur salaire pour permettre son arrivée

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Buteur avec l’OM au Vélodrome dimanche, Amine Harit ne boude pas son plaisir d’avoir marqué le but du break contre Rennes, pour le plus grand bonheur des supporters marseillais.

Déjà très bon contre l’AS Monaco, Amine Harit est passé un peu à côté de sa confrontation contre le Lokomotiv Moscou  jeudi en Ligue Europa. Dimanche dernier, il était sur le banc, mais il est entré en jeu. Il ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour se mettre en évidence, marquer un but et donc mettre l’OM à l’abri. Un premier but qu’il a dignement célébré. « C’est un réel plaisir de marquer devant un stade comme celui-là, et c’était important de mettre ce but du 2-0 qui allait enterrer le match, a-t-il ensuite apprécié en conférence de presse. Je suis un joueur offensif, j’apprécie logiquement de finir souvent dans les trente derniers mètres. »

L’Olympique de Marseille a recruté en fin de mercato, l’international marocain. Il est arrivé en prêt en provenance de Schalke 04. Selon L’Equipe, le milieu de terrain aurait fait un véritable effort salarial, pour venir en prêt à l’OM, refusant des offres financièrement plus intéressantes (Donetsk, Kiev) et sportivement alléchantes (Villarreal). L’intéressé lui-même, ainsi que trois joueurs, Alvaro Gonzalez, Pol Lirola et Leonardo Balerdi, ont ainsi accepté de baisser leur salaire, pour que ce prêt soit homologué.

« J’étais à l’hôtel, j’attendais que la situation se décante. Cela a pris cette tournure-là, le fait que certains joueurs aient décidé d’un report (de salaires à la saison prochaine, ndlr) pour moi, c’est touchant, cela montre qu’on a un groupe solidaire. Je les ai remerciés, et on peut voir aujourd’hui que ça roule très bien et j’espère que ça va continuer jusqu’à la fin de saison », a conclu l’international marocain de 24 ans.

 

 

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *